Le syndrome de la laitue

Coucou les amis, aujourd’hui je veux vous alarmer sur une espèce de mode (encore une, lol) qui voudrait qu’un végétarien (surtout avec les beaux jours qui arrivent) ne mange que des salades ! On n’est pas des tortues ? punaise !!! On appelle ça communément le syndrome de la laitue.

salade-min

C’est quoi précisément ? C’est vrai que quand les beaux jours arrivent, (Veggie ou pas d’ailleurs) on a envie de fraîcheur, de légèreté, et on va se faire une bonne grosse salade avec des tomates, ? des carottes râpées, une petite boîte de maïs ? et plein de salade verte . Et ce sera notre seul plat du repas. En plus, quelques heures plus tard, on aura de nouveau faim. Mais bon, c’est pas grave les vacances arrivent, et ce sera mieux pour la plage ! ?

Vous me voyez peut-être arriver ! Bien sûr, ce n’est pas ce qu’on appelle un repas équilibré. Et si cela se reproduit sur maintes repas dans la semaine, vous risquez d’être en carences sévères. Vous ferez évidemment le plein de vitamines, de quelques minéraux, de fibres, mais il va vous manquer une bonne partie de protéines, de glucides complexes et peut-être également de lipides.

Alors comment faire une bonne salade équilibrée fraîche et super bonne ?

Concernant les légumes, je vous fais confiance, lol… Cuits ou crus, en dés, en lamelles, râpés… c’est comme vous voulez !

Ensuite, il est bien d’y mettre des céréales : Faites donc une base avec du riz, des pâtes, du millet, de la semoule, du quinoa, du sarrasin… cela vous apportera notamment des glucides complexes, des protéines et donc de la satiété.

Vous pouvez mettre en plus ou à la place des céréales, des légumineuses qui vous apporteront elles aussi des glucides complexes, des protéines et de la satiété : haricots rouges, lentilles, pois chiche, tofu, tempeh, …

Bien sûr, vous pouvez ajouter dans votre salade des protéines issues de produits animaux tels que des œufs durs ou des carrés de fromage. Mais cela n’est pas du tout obligatoire.

Et du gras ? Est-ce que vous en mettez ? J’espère que vous ne faites pas partie des personnes qui ne mettaient pas de vinaigrette dans leur salade. Certains vous diront “le gras c’est la vie”. Et en quelque sorte c’est vrai ! Cela fait partie des nutriments essentiels à la bonne santé de notre corps. Ne fuyez pas le gras, soyez juste sélectif dans votre consommation. Nous absorbons souvent beaucoup trop d’oméga 6 ( huile de tournesol et de maïs) et pas assez d’oméga 3 ( huile de lin, huile de noix, huile de colza, etc…). Il y a tellement de sortes d’huiles végétales, que vous pouvez égayer votre assiette rien qu’en diversifiant votre vinaigrette.

N’hésitez pas non plus à ajouter un grain (ou plus) de folie à votre salade. En plus de nutriments exceptionnels, cela égayera votre assiette : encore plus de couleurs et de goût ! Ajoutez donc des oléagineux tels que des amandes, des noisettes, des noix de cajou, des noix de Grenoble, des pistaches, des cacahuètes (non salés de préférence) ou des graines comme celle de la courge, du tournesol, de sésame, de chia… Cela peut être également des morceaux de fruits frais (pomme, framboises, fraises, …), de fruits secs (raisin, abricot, noix de coco, figue, …), des graines germées, etc…

Bon, il est presque midi, qu’est ce que je vais manger ? ça donne faim tout ça.

J’espère que mes conseils vous aide dans votre quotidien.

Végétalement vôtre,

Anne

PS : Le syndrome de la laitue fait partie des 7 pièges du végétarien débutant. Si vous souhaitez connaitre les 6 autres, téléchargez le guide gratuit.
pieges-horizontal
Share

Je ne suis pas au régime !

Bonjour bonjour vous tous, comment allez-vous ce matin ? J’avoue que chose rare, j’ai pas super le moral ce matin. Je n’arrivais même pas à trouver mon thème d’articles pour aujourd’hui. Et c’est en mangeant un petit chocolat avec mon café pour me remonter le moral que j’ai pensé à ce thème. Car oui je suis végétarienne mais je ne suis pas au régime.

je-ne-suis-pas-au-regime-3

On entend souvent parler de « régime végétarien », et j’avoue que cela me hérisse les poils des bras !!

Quand on regarde la définition du mot « régime » dans le dictionnaire, Monsieur Robert nous dit que c’est une alimentation faite de privation. Et pour moi le mot « privation » a vraiment une connotation négative, une connotation d’efforts, de volonté forte !

je-ne-suis-pas-au-regime-2 Alors effectivement pour être Veggie il faut un minimum de motivation et de volonté. Mais je suis loin de me sentir privée ! Je mange comme vous des frites, des gâteaux avec plein de Chantilly, des glaces, des burgers, des chips etc etc et pour tout vous dire, je fais à peu près le même poids qu’avant ma transition en alimentation végétale. Et puis dans un régime, on a l’impression qu’on a le droit de manger beaucoup moins de choses, et je n’ai jamais mangé aussi varié que maintenant que je suis végétarienne, car je suis devenue une aventurière du goût !

J’ai découvert de multiples légumes, de multiples façons de les cuisiner, j’ai intégré à ma cuisine des noix, des amandes et noisettes, des noix de cajou, des noix du Brésil, et aussi des graines de courge, des graines de tournesol, des graines de sésame, des graines de chia. J’ai découvert de multiples céréales, le millet, le sarrasin, l’amarante, l’orge perlé, et puis j’ai fait entrer plein d’épices que je ne connaissais pas : l’épine vinette, la fève de tonka, le combava, le poivre de timut, les graines de carvi, la nora hojilla, le sel des vikings,… j’ai aussi appris à cuisiner des légumineuses, à sortir des sentiers battus avec les lentilles, les pois cassés, les pois chiches, les haricots grains de toutes les couleurs ! J’ai aussi découvert de nombreuses huiles végétales, alors que je n’utilisais que celle de tournesol ou d’olive. Je cuisine désormais avec de l’huile de pépin de raisin, de l’huile de sésame, de l’huile de noix, de l’huile de chanvre, …. j’oublie encore de vous parler du lait d’amande, du lait de noix macadamia,  du lait de coco,  de l’algue nori,  de la laitue de mer,… et puis j’explore une quantité de cuisine du monde, celle de l’Inde, de l’Italie, du Liban, du Japon virgule du Brésil, de la Russie, …je-ne-suis-pas-au-regime-1

Alors est-ce que j’ai l’air au régime ? Mes assiettes n’ont donc jamais été aussi créatives, aussi colorées,… mes assiettes n’ont jamais été autant expressives en goût !

Quand on devient Veggie, il est nécessaire de ne pas se sentir au régime, mais de sentir qu’on ouvre une porte vers la découverte de nouveaux aliments ! C’est en fait très excitant ! D’aller au marché, d’acheter un légume qu’on ne connaît pas, de discuter avec le maraîcher pour savoir comment le cuisiner, de trouver une épice ou une céréale inconnue et de les tester dans de nouvelles recettes. La cuisine devient un espace de créativité et d’expression et non plus une routine plein d’ennuis.

J’ai fondé le programme « comment devenir végétarien » pour que les personnes qui le suivent, deviennent ces aventuriers du goût ! Elles découvrent avec moi de nouveaux aliments et les tester via des techniques de cuisine spécifiques et des recettes succulentes ! C’est aussi possible de faire ces découvertes dans l’accompagnement individuel Go veggie.

Végétalement vôtre,

Anne

Share