Êtes-vous disciplinée ?

La rentrée scolaire, c’est un des meilleurs moments pour commencer un nouveau sport ou pour se donner de nouvelles habitudes.

Tout sportif vous le dira, commencer un sport n’est pas chose aisée. Les premiers jours vous demanderont beaucoup d’efforts, votre corps sera un peu pataud, vous allez devoir essayer, réessayer, tomber, faire différemment, etc… Cela vous demandera beaucoup de concentration ainsi que beaucoup de discipline. Ah je vous vois hausser les sourcils et souffler ! Lol… Le mot « discipline » ça fait peur. Ça nous rappelle l’autorité parentale ou scolaire, les contraintes, voire même les punitions. Mais ici, nous ne sommes pas à l’école, je parle plutôt d’autodiscipline.

« L’autodiscipline est un principe très vertueux. »

À mes yeux, c’est vraiment cela qui fait toute la différence entre une personne qui va arriver et même surpasser ses objectifs et une personne qui frôlera de loin ou de près ses objectifs.

êtes vous discipliné ?

Les personnes qui s’auto-disciplinent, partent souvent d’un constat.

  • Qu’est-ce qui ne va pas dans ma vie ou qu’est ce que je veux réussir ?
  • Quelles sont les actions qui vont m’amener à résoudre ce problème ou à atteindre cet objectif ?
  • Comment puis-je les mettre en œuvre ?
  • Qui peut m’aider ?
  • Dans quel délai veux-je atteindre mon but ?

À partir de là, ces personnes ont posé des choses, elles vont pouvoir passer à l’action. Elles vont se donner tous les moyens pour réussir à atteindre leurs objectifs.

Un autre principe qui va de pair avec l’autodiscipline, c’est la constance. Cela signifie qu’il faut persévérer, tenir l’effort régulièrement.

Si votre objectif est de perdre 5 kilos, cela ne servira pas à grand chose de courir une fois par mois. C’est en courant deux à trois fois par semaine pendant plusieurs semaines que vous atteindrez cet objectif. C’est en dépassant votre limite, votre point de côté plusieurs fois d’affilé que vous irez plus loin et plus vite.

Si vous voulez maîtriser une chorégraphie de danse, il vous faudra essayer et réessayer les enchaînements, les petits pas, les positions des mains, des bras, des pieds… Peut-être même tomber et vous relever.

Mais pourquoi je vous parle de cela aujourd’hui ? En fait, je fais un parallèle avec mes routines « bien-être ». L’été et les vacances ont mis à mal mes habitudes de bien faire à manger, de ne pas perdre de temps, de créer un repas équilibré en deux secondes, d’anticiper la préparation, …

Et en seulement quelques jours d’autodiscipline et de constance, j’ai pu retrouver tous mes gestes réflexes, toutes mes habitudes de vie. Quand je dis « retrouver » c’est parce que cela m’a demandé, il y a quelques mois, beaucoup de test et d’effort, pour comprendre ce dont j’avais besoin, ce qui marchait pour moi, pour apprendre et mettre en pratique des astuces, etc… J’ai donc passé le cap de l’effort, je suis maintenant plus zen, plus organisée, plus confiante… J’ai plus de temps à accorder à ma famille et à moi-même, tout en faisant des petits repas sains et fait maison, appréciés de tous, sans pour autant passer beaucoup de temps en cuisine.

« Dans le sport, comme dans la vie, il faut répéter, et répéter encore, pour que les gestes se fassent plus fluides, plus naturels, pour créer une habitude, une facilité, un réflexe… »

Vous savez quoi, je suis fière de moi !

Et vous, comment se passe votre préparation de repas ? Vous sentez-vous organisée et zen dans votre soirée ? Servez-vous des plats sains et équilibrés à vos enfants ?

Qu’est-ce que vous aimeriez changer dans la préparation de vos repas ? Dites-moi tout dans les commentaires.

Végétalement vôtre
Anne

PS : Surveillez bien vos mails (si vous n’êtes pas encore abonné à mon site c’est ici) et ma page Facebook, je vous concocte un nouveau programme pour vous aider à prendre de nouvelles habitudes et pour fluidifier vos préparations de repas. J’ai vraiment hâte de vous le présenter. 

Share

Avez-vous peur ?

Certains médias, certains lobbyings, certains scientifiques, certains médecins même, s’amusent (enfin j’espère qu’ils y prennent plaisir) à mettre de la peur dans la conscience collective concernant le végéta*isme, notamment au niveau de la santé. Ben oui, à les croire ça fait quand même peur ! On se demande si l’on ne joue pas à pile ou face avec notre vie ! Pourtant des millions de personnes de par le monde sont Veggies et en bonne santé, certains sont même des athlètes de très haut niveau, ou de grands mannequins (non non je vous jure, elles ont un teint superbe !), le niveau même de longévité des Veggies est en moyenne plus élevé ! Alors quoi ? Qu’est-ce qui vous fait peur ?

peur

Peut-être avez-vous peur du regard des autres ? C’est vrai qu’il n’est pas toujours facile d’assumer sa différence vis-à-vis de ses parents, de ses amis, de ses collègues de travail… Je suppose quand même, que vous savez assumer d’autres facettes de votre personnalité, qui vous distinguent des autres. Par exemple, vous êtes peut-être de ces femmes qui adorent regarder un match de football, de ces femmes qui portent les cheveux à la garçonne ou encore qui avaient les cheveux verts, de ces femmes qui ne se maquillent pas, de ces personnes qui ne veulent pas d’enfant ou qui en ont 10 ! De ces papas divorcés qui avaient la garde des enfants, ou de ces parents qui ont choisi te faire de la parentalité bienveillante ou de l’éducation à domicile ,… ou que sais-je encore, on fait tous des choix qui nous mènent à contresens de la société.

Et si on en parlait ensemble ? Et je vous démontrerai que cette peur est infondée, qu’il n’y a pas besoin d’avoir peur d’être végétarien, que c’est une formidable aventure. Il suffit juste d’avoir envie de le faire, de savoir pourquoi on le fait ! Je vous promets que ce sera l’un des meilleurs choix de votre vie, l’un des plus éthiques, l’un des plus sages, …

Aujourd’hui, et encore pour quelques heures, je fais une offre très intéressante. Je viens de lancer un nouveau type d’accompagnement pour les personnes qui veulent de l’ultra personnalisé, du chouchoutage à fond, … je vous propose du face à face, juste vous et moi. De quoi poser toutes vos questions et enlever toutes vos peurs. Jusqu’à minuit ce soir, je vous offre la possibilité de payer en 10 fois et je vous offre également une heure gratuite de rendez-vous supplémentaire. N’hésitez plus passer à l’action (attention il ne reste plus que quelques places) :

Végétalement vôtre,
Anne

banniere-go-veggie-8

Share

Je suis libre

Bonjour à tous, aujourd’hui j’ai envie de parler de liberté. Qu’est-ce que ça évoque pour vous la Liberté ?

liberte-aigle
Pour moi, c’est être libre de penser, être libre de créer, être libre d’être moi-même devant tout le monde et en n’importe quelles circonstances. Être libre de penser ce que je veux, m’exprimer comme je le veux, dire ce que je veux, de travailler comme je le veux, me reposer quand je le veux…

Et bien aujourd’hui, je me sens libre ! Voilà plusieurs mois que je travaille sur ma liberté. Je me suis créée un métier qui m’épanouit et contribue au bien-être du monde, qui l’améliore chaque jour,… Ce métier me permet d’exprimer tous les jours mon message, de plus en plus haut, de plus en plus fort, avec toujours autant d’amour et de bienveillance pour les autres et pour moi-même.

La Liberté, c’est aussi se détacher du regard des autres. C’est être purement aligné à nos valeurs, sans se sentir blessé par le regard de l’autre, par les remarques malveillantes. Être libre, c’est être comme le vent, de contourner les obstacles avec fluidité, c’est de toujours trouver un chemin pour avancer vers notre but, c’est être fort et doux à la fois.

Être libre, c’est aussi ne pas craindre de ressentir les émotions. C’est rire quand on a envie, c’est pleurer quand on est triste, c’est crier quand on est en colère !

Certains voient le végétarisme comme une prison, comme un régime qui nous emprisonne, qui nous contraint à se priver d’aliments. Moi je le vois comme une liberté ! Personne ne me force, pas même moi ! Au contraire je me libère des carcans de notre société, je me libère de la violence faite aux animaux, je suis libre et cela me donne de la force, de l’amour, de la compassion, cela me rend plus humaine, plus consciente de mes gestes, plus consciente de mes actions et de mes responsabilités envers le monde. Cela me donne une énergie de folie, positive et saine…

Et vous êtes-vous libre ? Qu’est ce qui vous emprisonne ?

Végétalement vôtre,

Anne

Share

Voyage vers l’inconnu

Bonjour à tous, est-ce que vous avez passé un bon weekend ? J’avoue que j’ai pris une petite pause de plusieurs jours qui m’a fait beaucoup de bien. J’ai notamment été au mariage d’un couple qui voyage énormément. Ils ont été aux quatre coins du monde, en style plus ou moins baroudeur. Je me dis qu’il faut quand même un certain courage pour débarquer dans des pays inconnus,  sans forcément maîtriser la langue, sans avoir forcément de points d’attache,…

voyage-inconnu-vegetarisme

Personnellement je n’ai jamais trop voyagé hors de la France. J’ai fait quelques îles grecques, la Thaïlande, le Portugal et Vancouver. Mais mes expériences de grande voyageuse s’arrêtent là (et c’est déjà pas mal, en fait, lol…) .

Mais Anne, me dites-vous ? Pourquoi vous nous parlez de voyage ? En fait je faisais un parallèle entre les voyages et le fait de se lancer dans une nouvelle aventure comme le végétarisme.

En effet c’est à la fois excitant et effrayant ! Non ?

On sait qu’on va apprendre plein de choses, on sait que l’on va également apprendre sur soi, on va découvrir plein de saveurs, une nouvelle façon de cuisiner, une nouvelle façon de voir le monde, faire de merveilleuses connaissances,… Mais en même temps, on fait quand même un grand saut dans le vide. Il y a mille questions qui se bousculent dans notre tête :

  • Est-ce que mon corps va s’y faire ?
  • Est-ce que je ne vais pas être en mauvaise santé ?
  • Est-ce que ça va être facile pour moi de voir les autres manger de la viande, et moi de ne pas en manger ?
  • Est-ce que je vais garder le plaisir gustatif en étant végétarien ?
  • Comment vont réagir mes parents, mes enfants, mon conjoint, mes collègues de travail, mes clients, mes amis ?

Ça en fait des questions  ! Et  nous n’aurons les réponses que lorsque nous commencerons à avancer dans ce voyage.

Le mieux quand on voyage, c’est de faire appel  un guide local, une personne de confiance qui va pouvoir nous guider  tout au long de notre séjour,  il va savoir  les petites astuces pour ne pas payer trop cher, il va nous expliquer les coutumes  locales,  il connaîtra tous les petits coins sublimes  à découvrir, etc etc…

Et bien je vous propose d’être votre guide, votre guide touristique, je vous amène en terre inconnue, je vous emmène découvrir les petits quartiers atypiques, avec des bonnes odeurs de plats, riches en épices, riches en couleurs, je vous amène découvrir un nouveau monde, avec des personnes qui sauvent le monde de façon pacifique, je vous amène connaître des personnes qui sont alignées à leur façon de penser.

Allez donnez-moi votre main, fermez les yeux et profitez ! Cette terre inconnue  est magnifique ! Je sais, je connais et je vais tout vous partager. J’ai vécu ce que vous allez vivre, je connais ce voyage par cœur. J’ai accompagné des dizaines de personne dans leur envie d’alimentation végétale.

Je vous invite à découvrir mes programmes et accompagnement sur le site www.commentdevenirvegetarien.fr

Et si vous kiffez mes astuces et mes conseils, vous pouvez m’aider et gagner des programmes ! Waouh ! Une pierre, deux coups ! Merci

blue-bees-widget-2

Végétalement vôtre,

Anne

Share

Les veggies font peur

Bonjour, bonjour, comment allez-vous ? Avez-vous passé un chouette week-end ? Me concernant il s’est passé plein de choses professionnellement génial !

  • J’ai eu l’honneur de faire un article invité sur le site www.vidimaginaire.fr . J’ai développé dans cet article, ma prise de conscience sur le fait que le végétarisme est un vrai outil de développement personnel, un outil donc pour élever son âme. Si vous voulez le lire, je vous remets le lien ici.
  • J’ai également répondu ce week-end à ma première interview pour le journal Sud-Ouest, un journal régional. Je vous laisse également découvrir cet article en cliquant : le végétarisme ne s’improvise pas.

Mais voilà quelques heures à peine après la parution de ces deux articles et je reçois déjà des commentaires très négatifs, voire assez violents. Bien qu’habituée à cela, je suis à chaque fois très surprise de la violence de certaines réactions. Pour ceux qui ne le savent pas, j’ai l’habitude de dire que le végétarisme c’est comme la politique ou la religion, ce sont des sujets à forte polémique, qui entraînent des débats identitaires parfois assez déconcertants. C’est donc ce que je constate encore aujourd’hui.

Mais pourquoi tant de violence ?

Il nous est souvent reproché, à nous Veggies, de tuer les paysans.

pour-sauver-un-paysan-manger-un-vegan-3

D’ailleurs j’ai croisé il y a quelques semaines un charmant panneau « humoristique », au bord de la route d’un syndicat d’agriculteurs qui disait « pour sauver un paysan manger un végan« . Alors déjà, je crois nécessaire de préciser qu’en tant que fille d’agriculteurs, petite fille d’agriculteurs, sœur d’agriculteur amis d’éleveurs, je sais donc de source sûre, que le business de l’élevage ne rapporte pas d’argent que ce soit pour la viande ou pour le lait. Et cela n’est pas dû aux Veggies (ou alors si peu, je rappelle que nous ne sommes que 2% de la population française), mais bien la politique européenne, aux lobbyings,… enfin on n’est pas là pour parler politique lol…

Et puis sinon il faut aussi préciser que tous les paysans et agriculteurs ne sont pas éleveurs. Car je peux vous certifier, que je fais vivre sûrement beaucoup plus de paysans français qu’un bon nombre de la population française. Et c’est pas mes maraichers qui vous diront le contraire ! lol …

Alors donc, qu’un éleveur m’attaque, je trouve ça presque normal, car il a peur que son métier disparaisse, il a peur de ne pas arriver à nourrir sa famille, et ça je le comprends amplement.

Mais les autres ? Le monsieur et la madame Lambda, qui ne sont pas directement lié à la filière de l’élevage ? Pourquoi nous attaquent-ils avec tant de verve et de violence ? C’est mon choix personnel, pourquoi se sentent-ils agressés ? Pourtant, je ne les juge pas, je ne les condamne pas, je ne les force pas, … D’ailleurs, mon chéri et mes enfants mangent de la viande !!

Là aussi je crois que c’est la peur qui les guide. La peur de se mettre en danger au niveau de leur santé, la peur du changement, la peur de perdre ce plaisir gustatif, …

Oui, nous avons tous peur de quelque chose, moi j’ai peur des serpents, lol… d’autres ont peur des végétariens.

Je crois qu’il est de notre devoir de veggies, de ne pas répondre à cette violence par de la violence, nous devons passer au dessus de tout cela. Notre démarche est pacifique ! C’est fondamental de le garder en tête, tant par les actes que par nos mots.

Comme m’a dit ce matin ma fille à la lecture de certains commentaires « Pourquoi font-ils ça, nous ne sommes pas méchants ! » Peace and love !

Végétalement vôtre,

Anne

Share

Vous êtes à la mode !

J’ai toujours trouvé ça complètement stupide d’être à la mode ! Acheter un t-shirt noir avec écrit « Nike » 3 à 4 fois plus cher que s’il y avait écrit « je t’aime »… non, je n’en vois pas l’intérêt. J’ai toujours préféré être moi avec un grand M. Alors évidemment là, je vous parle d’habits ou de chaussures, de voyages à la mode, de style de décoration, …

Mais là bien malgré moi, je constate que je suis à la mode ! Oui, car partout dans les publicités, les cartes de restaurant, dans les magazines, dans les émissions de télé,… Enfin partout partout partout, on entend parler de végétarisme, de véganisme etc…

mannequin-mode

Si bien que certaines personnes seront peut-être tentées de devenir Veggie pour être à la mode ! C’est vrai que ça fait cool d’être veggie ! (Vous avez compris, vous êtes cool 😉 ). ça fait à la fois un peu bobo, sensible, écologique… Est-ce une bonne motivation ? Pour ma part, j’aurais tendance à dire non, devenir veggie pour être à la mode, c’est une mauvaise motivation, mais bon chacun fait ce qu’il veut.

Autres faits marquants : De nombreuses marques se mettent à fabriquer des plats cuisinés veggies. Et bien oui, nous sommes un marché porteur de plus en plus important ! Je ne peux qu’applaudir cette explosion de nouveaux produits qui nous facilitent les courses et les repas !

Mais nous en parlions avec certaines de mes clientes encore hier, certaines marques (telle que Fleury Michon, mais il y en a bien d’autres) se mettent à vendre des falafels veggies et des steaks végétariens… Et même si les ingrédients ont l’air bien, même si ces aliments sont bons gustativement, est-ce que il ne faut pas se poser la question du côté éthique de cette entreprise ? Pour être plus clair, il faut imaginer que vos steaks végétariens sont faits dans une cuisine, et que peut-être juste dans la pièce d’à côté ce sont des tranches de jambon qui sont emballées. D’ailleurs ce sont peut-être les mêmes mains qui le font… Euh… 🤔 Si ce n’est pas juste pour prendre des parts de marché et compenser le chiffre d’affaires perdu par les clients devenus végétariens ? Je ne sais pas ce que c’est.🤔

Bon, vous connaissez ma bienveillance, et je ne juge pas du tout vos achats. C’est plus une réflexion en tout bien tout honneur. 😉 Je crois qu’être Veggie, c’est bien plus que diminuer notre consommation de viande et de poisson, c’est aussi consommer de façon éthique. Être des consomm’acteurs, être maitre de ce que nous achetons, c’est notre pouvoir personnel !

Et vous qu’en pensez-vous ?

Végétalement vôtre,

Anne

PS : Avez-vous téléchargé le guide gratuit “Les 7 pièges du végétarien débutant”.

pieges-horizontal

Share

Le végétarisme entre dans l’école

Il y a un peu plus d’un an, je rencontrais Monsieur BILIRIT, maire de ma commune à Fourques sur Garonne dans le 47. Suite à une prise de conscience personnelle, il avait décidé de mettre en place des repas végétariens au sein du restaurant de l’école primaire de notre commune. Il souhaitait éduquer les enfants ainsi que leurs parents à manger moins de viande, car il avait compris que la consommation excessive de viande pouvait amener bien des problèmes de santé.

spaghetti-proteine-de-sojaNous avons donc convenu que j’accompagnerai le chef cuisinier afin de garantir un équilibre alimentaire et également pour que les enfants prennent plaisir à manger ces repas. Je lui ai donné plein de recettes pour cuisiner veggie, des recettes faciles à faire en restauration collective et attractives pour les enfants.

Nous y sommes allés de façon très progressive : tout d’abord un menu sur 6 semaines,  puis deux, et ainsi de suite jusqu’à arriver à présent à un menu veggie sur 8 !

Nous avons également travaillé notre communication auprès des parents et des enseignants. Nous avons organisé des dégustations lors des fêtes des écoles, ….

Et petit à petit, les enfants ont donc découvert le tofu (tofu artisanal bio de Locadelice en Gironde), les protéines texturées de soja, l’houmous, le Chili sin carne, le quinoa, les steaks végétaux à base de haricots, les lasagnes de légumes, etc… Cela a suscité des questionnements, des surprises gustatives, … bref, cela a fait parlé et de façon positive ! C’est chouette quand un enseignant  m’interpelle à l’autre bout de la cour en me disant  : « J’ai adoré le quinoa ! Je ne connaissais pas.  » ou que des enfants me disent « c’est bon l’houmous, madame ! »

C’est maintenant une normalité de manger veggie de temps en temps au restaurant scolaire de Fourques sur Garonne.

Cela me fait chaud au cœur, car c’est bien sûr par les enfants et leurs enseignants que les changements de notre société prennent plus de poids. C’est eux qui feront le monde de demain et cela me donne beaucoup d’espoir.

Végétalement vôtre,

Anne

PS : Ayant plus de 10 ans d’expérience en restaurant, je connais bien les problématiques terrain dans ce milieu. La demande de repas végétarien dans les écoles, est une réalité de plus en plus affirmée, qui va demander au chef cuisinier de s’adapter autrement que par une simple assiette de légumes. Je peux donc les accompagner. Si vous connaissez des collectivités ou des écoles qui souhaitent être accompagnées pour mettre en place des repas végétariens/végétaliens, partagez-leur cet article ou donner-leur mes coordonnées : contact@commentdevenirvegetarien.fr  ou Anne POLET, entreprise Pois chiche & Sésame au 06 01 73 18 28.

Share

Oui, c’est pas tout gratis !

Bonjour à tous et à toutes, aujourd'hui je vais me lâcher et cela ne va pas plaire à tout le monde ! Oui oui... je vais vous parler d'un sujet qui m'étonne chaque jour un peu plus : les remarques de certaines personnes pour mon activité !
 
Sous le prétexte que j'aide des personnes, je ne devrais pas me faire rémunérer.
 
billet-euros-3

Lire plus

Locadelice, mon nouveau partenaire

La semaine dernière, j’ai eu la chance de travailler avec David Arsivaud, gérant de l’entreprise Locadelice, artisan qui fabrique du tofu bio, de façon ancestrale.Locadelice

Son tofu est très prisé de nombreux restaurants et végétariens. Dès que vous y goûterez, vous succomberez à sa texture et à son goût. 

L’atelier de production est basé à Izon entre Bordeaux et Libourne.

Lire la suite →

Share

Oh la vache ! Un livre « ovni »

Livre vegetarien oh la vache

Oh la vache ! Aujourd’hui, j’ai envie de vous présenter ma dernière lecture, un roman tout droit sorti d’une imagination « extraterrestre » ! Vous connaissez David Duchovny, mais si, il avait le rôle de Fox Mulder dans la serie télévisée X-Files.

Lire la suite →

Share

Jour 7 : J’en finis avec mes croyances !

Bonjour et bienvenue pour ce dernier jour de défi !

Nous allons faire un récapitulatif de toutes les croyances limitantes, de tous les freins que vous avez mis en valeur lors de ce défi, et qui vous empêchent de devenir végétarien comme vous le voulez. Nous avons donc vu, que vous pouviez :

  • Être végétarien et être en bonne santé quelque soit votre âge, votre condition physique, votre état de santé, votre travail, ...
  • Être veggie et vous faire plaisir gustativement tous les jours, à chaque repas
  • Être végétarien et vivre des moments de convivialité et de partage entre amis, membres de votre famille, collègues, clients, ...
  • Être veggie et cuisiner rapidement des plats simples et bons
  • Être végétarien et prendre vos responsabilités vis à vis du bien être des animaux et de la planète
  • Être veggie et faire des économies sur votre budget alimentaire

Si la vidéo se coupe, mettez la en pause et attendez quelques instants avant de la relancer.

Actions pour casser votre croyance

En regardant la vidéo, vous avez détecté une croyance limitante. Bravo ! Voici ce que vous devez faire : Tout d'abord l'accepter avec bienveillance, comprendre d'où cela vient, et vous pardonnez.
Vous pouvez également vous poser les questions suivantes (écrivez les réponses manuellement : l'écriture est un moyen exceptionnel pour prendre conscience et libérer les émotions)

  • En quoi cette croyance est-elle ridicule ou absurde ?
  • De qui est-ce que je tiens cette croyance et cette personne est-elle compétente dans ce domaine ?
  • Qu'est ce qui va m'arriver si je continue d'entretenir cette croyance ? (ma santé, mes relations, mes besoins, ...)

Vous pouvez aussi :

  • Vous créer un mantra positif à répéter aussi souvent possible afin de remplacer la croyance.
  • Faire des bonhommes allumettes pour casser les liens toxique inconscients entre vous et la croyance

Exercices Bonus :

  • Faites la méditation du colibri et prenez plaisir à faire votre part !
  • Réfléchissez à ce que vous voulez faire ? Allez-vous devenir veggie ? Faites vous un plan d'action avec des objectifs précis et des dates.

La Méditation du Colibri

Je vous propose pour ce chapitre de vous installer confortablement et de fermer les yeux. Avec l’aide du fichier audio, imaginez que vous êtes déjà végétarien, laissez-vous emporter par votre joie, par l’énergie de se sentir aligné à vos valeurs.

Si cela vous plaît, n’hésitez pas à le faire tous les jours pendant une semaine. Cela peut être également une aide au recentrage lors de découragement.

Cliquez ci-dessous pour écouter la méditation du colibri. Cette méditation a été créée en collaboration avec Julie Lemaire, sophrologue et fondatrice site www.mamanzen.com :

Bonne visualisation 😉

 

Colibri

Pensez à partager votre expérience et vos réflexions dans les commentaires?

Végétalement vôtre,

Anne

Jour 6 : Mes croyances sur le Coût

Bonjour et bienvenue pour ce sixième jour de défi.

Nous allons démonter ensemble la plupart des croyances limitantes liées au coût d'une alimentation végétarienne :

  • Être végétarien c'est pour les bobos, les riches !
  • ça coûte cher de manger végétarien/végétalien

Si la vidéo se coupe, mettez la en pause et attendez quelques instants avant de la relancer.

Actions pour casser votre croyance

En regardant la vidéo, vous avez détecté une croyance limitante. Bravo ! Voici ce que vous devez faire : Tout d'abord l'accepter avec bienveillance, comprendre d'où cela vient, et vous pardonnez.
Vous pouvez également vous poser les questions suivantes (écrivez les réponses manuellement : l'écriture est un moyen exceptionnel pour prendre conscience et libérer les émotions)

  • En quoi cette croyance est-elle ridicule ou absurde ?
  • De qui est-ce que je tiens cette croyance et cette personne est-elle compétente dans ce domaine ?
  • Qu'est ce qui va m'arriver si je continue d'entretenir cette croyance ? (ma santé, mes relations, mes besoins, ...)

Vous pouvez aussi :

  • Vous créer un mantra positif à répéter aussi souvent possible afin de remplacer la croyance.
  • Faire des bonhommes allumettes pour casser les liens toxique inconscients entre vous et la croyance

Exercices Bonus :

  • Faites vos courses et comparez les prix des légumineuses, des céréales, par rapport à de la viande ou du poisson. Combien de repas pouvez-vous faire au kilo ?
  • Comparez votre budget alimentaire sur un mois avec viande et un mois achat de viande.

Colibri

Pensez à partager votre expérience et vos réflexions dans les commentaires?

Végétalement vôtre,

Anne

Jour 3 : Mes croyances sur l’aspect Social

Bonjour et bienvenue pour ce troisième jour de défi.

Nous allons démonter ensemble la plupart des croyances limitantes liées à l'aspect social du végétarisme :

  • Vous ne serez pas accepter par votre famille/vos amis si vous devenez veggie
  • Les repas de "sortie" vont être compliqués à gérer
  • C'est impossible de manger végétarien à la cantine ou lors de repas d'affaires
  • Personne ne vous comprendra !
  • Vous allez être rejeté !
  • Il va falloir expliquer, justifier, argumenter, ça vous fatigue d'avance !
  • Les repas sont des moments de partage, alors si l'on ne partage plus les mêmes plats, on ne partage plus rien !
  • Etre veggie c'est pour les faibles, les sensibles, les femmes, ... pas pour les "vrais hommes"
  • Etre veggie, c'est être intolérants, extrémistes
  • Le végétarisme une mode, et comme toutes les modes ça passera !

Si la vidéo se coupe, mettez la en pause et attendez quelques instants avant de la relancer.

Actions pour casser votre croyance

En regardant la vidéo, vous avez détecté une croyance limitante. Bravo ! Voici ce que vous devez faire : Tout d'abord l'accepter avec bienveillance, comprendre d'où cela vient, et vous pardonnez.
Vous pouvez également vous poser les questions suivantes (écrivez les réponses manuellement : l'écriture est un moyen exceptionnel pour prendre conscience et libérer les émotions)

  • En quoi cette croyance est-elle ridicule ou absurde ?
  • De qui est-ce que je tiens cette croyance et cette personne est-elle compétente dans ce domaine ?
  • Qu'est ce qui va m'arriver si je continue d'entretenir cette croyance ? (ma santé, mes relations, mes besoins, ...)

Vous pouvez aussi :

  • Vous créer un mantra positif à répéter aussi souvent possible afin de remplacer la croyance.
  • Faire des bonhommes allumettes pour casser les liens toxique inconscients entre vous et la croyance

Exercices Bonus :

  • Expérimentez l'humour lors de remarques sur le végétarisme
  • Expérimentez le "Je ne mange pas de ..." lors de choix de plats
  • Visualisez un moment que vous avez déjà vécu, où vous aviez rencontré des "veggies" intolérants. Imaginez comment cela aurait pu se passait plus positivement. Cela amènera des énergies positives pour les rencontres suivantes.

Colibri

Pensez à partager votre expérience et vos réflexions dans les commentaires?

Végétalement vôtre,

Anne

Jour 1 : Mes croyances sur la Santé

Bonjour et bienvenue pour ce premier jour de défi.

Nous allons démonter ensemble la plupart des croyances limitantes liées à la santé et au végétarisme :

  • Le végétarisme/végétalisme, c'est dangereux pour la santé
  • On est forcément carencé (en protéines, fer, B2) lorsqu'on est veggie
  • Le végétarisme/végétalisme, c'est pas fait pour tout le monde : Ce n'est donc pas bon pour les personnes âgées, les bébés, les enfants, les adolescents, les personnes malades, les sportifs
  • Manger veggie, ça fait grossir
  • Manger veggie, ça fait maigrir
  • Depuis la nuit des temps l'homme mange de la viande, donc on ne peut pas s'en passer
  • Tous les veggies le teint pâle.
  • Tous les veggies ont l'air fatigué

Si la vidéo se coupe, mettez la en pause et attendez quelques instants avant de la relancer.

Actions pour casser votre croyance

En regardant la vidéo, vous avez détecté une croyance limitante. Bravo ! Voici ce que vous devez faire : Tout d'abord l'accepter avec bienveillance, comprendre d'où cela vient, et vous pardonnez.
Vous pouvez également vous poser les questions suivantes (écrivez les réponses manuellement : l'écriture est un moyen exceptionnel pour prendre conscience et libérer les émotions)

  • En quoi cette croyance est-elle ridicule ou absurde ?
  • De qui est-ce que je tiens cette croyance et cette personne est-elle compétente dans ce domaine ?
  • Qu'est ce qui va m'arriver si je continue d'entretenir cette croyance ? (ma santé, mes relations, mes besoins, ...)

Vous pouvez aussi :

  • Vous créer un mantra positif à répéter aussi souvent possible afin de remplacer la croyance.
  • Faire des bonhommes allumettes pour casser les liens toxique inconscients entre vous et la croyance

Exercices Bonus :

  • Allez chercher sur internet toutes les personnes qui sont en bonne santé et qui sont veggies
  • Observez dans votre entourage toutes les personnes qui ne sont pas veggies et qui sont en mauvaises santé, qui ont un teint pâle, qui sont fatiguées !

Quelques sources internet :

Colibri

Pensez à partager votre expérience et vos réflexions dans les commentaires?

Végétalement vôtre,

Anne

Exercice préparatoire 2

Les Premiers Freins

Bonjour, dans ce deuxième exercice préparatoire du défi "Je casse mes croyances limitantes et deviens veggie", je vous propose de poser les premiers freins conscients que vous avez par rapport au végétarisme.

Si la vidéo se coupe, mettez la en pause et attendez quelques instants avant de la relancer.

Exercice du jour :

  • Du petit déjeuner au dîner, mangez uniquement végétarien pendant toute une journée. Donc pas de viande, pas de poisson, mais bien sûr, des légumes, des légumineuses (lentilles, pois cassés, pois chiches, haricots grain, soja), des céréales (complètes ou semi complètes de préférence), des fruits, des oléagineux (amandes, noisettes noix...), graines (graine de courges, de lin, de tournesol, ...), des laitages, des œufs, du miel...
  • Soyez attentif aux pensées qui vous traversent lorsque vous composez votre repas, lorsque vous regardez votre assiette ? Lorsque vous mastiquez ? Lorsque vous avez terminé votre repas ?
  • Soyez attentif aux réactions de votre corps : des palpitations ? des yeux qui s'écarquillent ? des maux de ventre ? etc...
  • Notez-les au fur et à mesure, cela va poser la base de notre défi.

Colibri

Végétalement vôtre,

Anne

Exercice préparatoire 1

Faisons Connaissance

Bonjour et bienvenue sur ce défi "Je casse mes croyances limitantes et deviens veggie".

Dans ce premier exercice préparatoire, je vous propose de faire mutuellement connaissance.

Si la vidéo se coupe, mettez la en pause et attendez quelques instants avant de la relancer.

Exercice du jour :

  • Présentez-vous dans les commentaires. Dites nous votre prénom, où est-ce que vous habitez, et si vous le souhaitez également votre âge, votre profession, etc...
  • Dites nous quel est votre mode d'alimentation actuel ?
  • Dites nous pourquoi vous êtes sur ce défi ? Qu'en attendez-vous ?

Colibri

Végétalement vôtre,

Anne

Chapitre 6.3 : Vers le végétalisme

Cher Néo-veggie, aujourd’hui dans ce chapitre 6.3, nous allons naviguer au-delà du végétarisme,… vers le végétalisme.

Souvent, au début, nous nous disons : je ne deviendrais jamais végétalien ou vegan : ils sont trop extrêmes… Mais lorsque nous avançons, nous nous rendons souvent compte, que le végétarisme n’est pas une fin, c’est une étape vers une nouvelle compréhension du monde, vers un alignement à nos valeurs…

Alors faut-il ou non franchir ces derniers pas ?

Si la vidéo se coupe, mettez la en pause et attendez quelques instants avant de la relancer.

végétalisme

Exercice :

Faites un point avec vous-même et décidez :

  • Qu’en pensez-vous ?
  • Avez-vous envie de devenir végétalien ?
  • Dans quelles échéances ?
  • Avez-vous envie d’y aller par étape (miel, laitages, œufs)

Prenez vos décisions et notez dans les commentaires le résultat de cette décision. Bien sûr pas de stress, vous pouvez vous donner un objectif plus ou moins lointain : genre « je serai végétalien dans deux ans ». 🙂

Module 6

Et si on allait plus loin ?

Et voilà, nous arrivons au 6 ème et dernier module. Nous allons regarder le chemin que vous avez parcouru. Puis, nous allons définir si vous en avez envie de vous poser d’autres objectifs.

C’est parti pour 5 chapitres :

etChapitre 6.2Chapitre 6.3Chapitre 6.4Chapitre 6.5

Partagez bien le résultat de vos exercices dans les commentaires pour pouvoir valider votre chapitre.

ColibriVégétalement vôtre,

Anne

Recettes 5.1 : Les Épices

Je vous laisse découvrir les recettes en relation avec ce chapitre. Je vous rappelle l'exercice :

  • Choisissez trois recettes et confectionnez-les.
  • Faites nous un retour dans les commentaires (Couleurs, goût, texture, difficultés rencontrées, etc…)
  • N'hésitez pas à poster les photos de vos chefs d’œuvre sur le groupe Facebook "Pois chiche & Sésame"

 

Bon appétit !  😉

Vous n'avez peut-être pas eu l'occasion d'essayer toutes les recettes des modules précédents. Certaines sont encore en relation avec présent chapitre. Alors je vous propose une séance de rattrapage ! 😉

Module 5

Techniques Culinaires

Nous avons découvert plein de nouvelles saveurs dans le module précédent. Dans ce module 5, nous allons apprendre des techniques de cuisine, spécifiques pour certaines, à la cuisine végétarienne, de quoi cuisiner comme un pro et faire saliver vos convives.

Notre partenaire « Ile aux épices » vous offre en bonus une réduction sur l’achat sur son site internet. Génial, non ?

C’est parti pour 7 chapitres :

Bonus bon de reduction epicesmoduleChapitre 5.2Chapitre 5.33 Chapitre 5.4Chapitre 5.5Chapitre 5.6Chapitre 5.7

Partagez bien le résultat de vos exercices dans les commentaires pour pouvoir valider votre chapitre.

ColibriVégétalement vôtre,

Anne