Sud Ouest : Une Veggie coach sur le marmandais

Oh surprise : un appel en fin de semaine pour venir m’interviewer ! Elodie Viguier, journaliste à Sud Ouest Marmande, a été séduite par la nouveauté de mon métier, ainsi que par mon ambition d’éduquer en toute bienveillance les enfants à réduire leur consommation de produits carnés. Je vous laisse découvrir l’article.

article-sud-ouest

Pour plus de visibilité vous pouvez le lire ici en PDF

Ayant plus de 10 ans d’expérience en restaurant, je connais bien les problématiques terrain dans ce milieu. La demande de repas végétarien dans les écoles, est une réalité de plus en plus affirmée, qui va demander au chef cuisinier de s’adapter autrement que par une simple assiette de légumes. Je peux donc les accompagner. Si vous connaissez des collectivités ou des écoles qui souhaitent être accompagnées pour mettre en place des repas végétariens/végétaliens, partagez-leur cet article ou donner-leur mes coordonnées : contact@commentdevenirvegetarien.fr  ou Anne POLET, entreprise Pois chiche & Sésame au 06 01 73 18 28.

Végétalement vôtre,

Anne

Erratum : Cela fait 3 ans que je suis veggie (et non un an et demi).

Share

Qu’est-ce qu’on mange ?

Si comme moi, dès le retour du goûter et de l’école, vos enfants vous demandent : « Maman, qu’est-ce qu’on mange ?  » ou peut-être que c’est tout simplement votre petite voix intérieure qui vous dit avant chaque repas : « bon ! qu’est-ce qu’on mange ? »

quest-ce-qu-on-mange

Bref, cette question peut être un vrai stress au quotidien, surtout quand on est au début d’un changement d’alimentation. Car on n’a pas encore vraiment ses repères et le soir, entre les devoirs, les tâches ménagères et le repas à préparer, ben on n’a pas trop de temps de passer à réfléchir devant nos placards au menu du jour !

Avant, on se disait « tiens j’ai des saucisses, je vais faire des carottes avec ». Et hop la décision est prise et l’action suit facilement. Mais maintenant que nous n’avons plus la viande comme repère pour notre repas, on peut se sentir dans l’impasse. Cette réflexion quotidienne, voire deux fois par jour, peut fortement diminuer notre motivation à devenir veggie.

Alors qu’est-ce qu’on peut y faire ?

Pour contrer ce flou, on peut se créer un menu type pour la semaine, une sorte de roulement sans plats très précis, mais qui nous guiderait, tout en gardant une certaine variété et créativité. Sisi, c’est possible, je vous donne un exemple :

  • Le lundi : pâtes ou risotto. Dans cette famille, vous pourrez varier entre des lasagnes, des cannelloni, des pâtes bolognaises, des pâtes aux champignons, un risotto de poireaux, un risotto de petits légumes, ou un risotto avec du millet ou du quinoa au lait de coco,… enfin vous comprenez le principe.
  • De même pour le mardi, ce pourrait être : steak de légumes ou galette de céréales. Maison ou pas.
  • Le mercredi : légumes farcis (courgettes, tomates, pommes de terre, choux, … )
  • Le jeudi : œufs ( à la coque, en omelette, au plat, brouillé etc…).
  • Le vendredi : c’est sandwich (croque au chèvre épinard, veggie burger, tartinade, …).
  • Le samedi : Tofu ou tempeh.
  • Le dimanche : pâtisserie salée avec une pizza, une quiche, des muffins salés etc…

Bien sûr, ce n’est qu’un exemple pour vous expliquer le principe. Vous pourrez vous créer d’autres famille de plats qui vous parlent plus, par exemple : gratin/hachis, soupe, salade composée, …

Pour ma part, afin de faciliter vraiment mon organisation, je fais toujours pour deux repas : je cuisine pour le repas du soir et je réchauffe pour le lendemain midi. Cela me permet de limiter mon temps en cuisine, et de ne pas manger de repas pareil dans la même journée afin de varier les apports nutritionnels.

Comme vous le remarquez également, je ne parle pas des légumes d’accompagnement, des entrées ou des desserts. Mais vous pouvez très bien les intégrer dans votre menu.

Alors cela peut vous sembler un peu routinier, mais après avoir testé plusieurs types d’organisation, ce menu « dans les grandes lignes » permet de me donner un repère facile pour faire mes courses et mes repas , sans perdre de ma créativité.

Cela me facilite grandement la vie ! Et je gagne du temps ! Je vous conseille vraiment d’essayer, si vous avez des problèmes pour constituer vos repas.

Grâce au programme A Table !, nous résolvons tous vos problèmes d’organisation sur la confection de repas. Du coup, vous gagnez du temps ! ET en plus, vous savez enfin faire des menus variés et équilibrés !

Végétalement vôtre,

Anne

Share

Bienvenue

Bienvenue à vous, vous venez de suivre un programme de Pois chiche & Sésame, et voilà que vous venez d’inviter des collègues de bureau, des amis ou de la famille qui ne sont pas veggies. Vous avez décidé de leur faire un repas végé, mais vous avez la pression !

Pas de panique, nous allons réfléchir à la façon de les épater « mine de rien ».

 Si la vidéo se coupe, mettez la en pause et attendez quelques instants avant de la relancer.

Exercice :

  • Présentez-vous dans les commentaires ci-dessous.
  • Profitez-en pour lire les commentaires des autres personnes.
  • Si vous avez un compte Facebook, allez sur la page «@commentdevenirvegetarien» et demandez à rentrer dans le groupe fermé « Pois Chiche & Sésame ».

Colibri

Végétalement vôtre,

Anne