Je reprends le rythme !

Ça y est ! Les vacances c’est fini !

J’ai récupéré mes enfants depuis quelques jours, et j’ai tenté au vu de la rentrée qui approche de remettre tout le monde dans le rythme (et moi la première bien sûr ). Le rythme du sommeil, le rythme des horaires d’activités, des devoirs, de l’école mais aussi le rythme des repas. Comme dans de nombreuses familles, les repas ont été plus cool pendant les vacances… Il n’y avait plus vraiment d’horaire, de régularité… on s’est lâché sur les repas « vite fait » sans trop faire dans les repas équilibrés : miam miam les pizzas, les sandwiches et les glaces… Allez dites moi que vous avez fait pareil !? Lol…

femme-debordee
Et puis mes enfants qui adorent pourtant ma cuisine veggie ont eu du mal à se refaire à mes petits plats. C’est vrai qu’ils ont mangé à droite et à gauche pendant deux mois, et le choc a été rude : « ah oui c’est vrai, chez maman y’a plein de légumes et de céréales bizarres. Et puis y’a pas de viande ! Pas de jambon, pas de lardons ! » J’avoue que cela a été un peu vexant pour moi. Lolll

Alors je me suis armée de patience et d’humour… J’ai dû leur refaire une période d’adaptation (comme pour les bébés ). J’ai remis petit à petit les légumes qu’ils aimaient « moyen moyen » ; J’ai dû cacher les légumes verts dans des muffins salés, dans des samoussas, des purées maison, dans une poêlée de légumes qu’ils aiment, ou planqués sous un tas de graines de courges, etc… Il a fallu beaucoup rusé, mais hier soir, j’ai eu droit à un « Maman c’est trop bon ton risotto ». Bon en fait, c’était plutôt du « Millesoto » (avec du millet) et j’y avais caché du poireau ni vu ni connu, mon fils a adoré. Ce midi, j’ai fait des galettes avec du céleri rave caché dedans (heureusement la betterave couvrait le goût)… Deuxième succès ! Ouf, ils mangent (et apprécient) à nouveau mes petits repas équilibrés et faits maison ! 

Deuxième chose que la rentrée bouscule, c’est notre rythme ! Ah ben, j’avoue que je me suis bien détendue durant cet été et j’ai été bien dépassée sur ces premières journées d’école. Il faut dire qu’il y avait toujours quelque chose pour entraver notre organisation (ma fille qui ne retrouvait pas ses fournitures toutes neuves à 18h pour la rentrée du lendemain ! le nouveau sport de mon fils, les « tonnes » de papier administratifs à remplir pour les diverses inscriptions, la reprise des rendez-vous médical,… et hop là, le repas n’était pas près à temps. Du coup, on mangeait tard, ils se couchaient tard, je m’énervais, ils étaient fatigués le lendemain, donc plus irritables ! Bref, je ne vous fais pas un dessin, vous devez bien comprendre ce qu’il se passait dans ma maison…

Alors, je me suis mise à recenser toutes les bonnes astuces que j’avais mis en place les autres années (ben oui, j’y arrivais « avant »), et j’ai vite repris mes habitudes.

C’est alors que l’idée d’un programme en live pour vous aider m’est arrivée ! Je voudrais vous donner une sorte de boite à outils pour gagner du temps, tout en faisant manger vos enfants de façon équilibrée et veggie. Tout ça de façon très dynamique  avec des lives (à voir et revoir en replay), et une superbe communauté de femmes motivées et motivantes.

Qu’est-ce que vous en pensez ? Est ce que cela vous intéresse ? Dites le moi dans les commentaires ! Que je vous prépare cela dare dare (entre deux petits plats fait maison lol)

Share

Qu’est-ce qu’on mange ?

Si comme moi, dès le retour du goûter et de l’école, vos enfants vous demandent : « Maman, qu’est-ce qu’on mange ?  » ou peut-être que c’est tout simplement votre petite voix intérieure qui vous dit avant chaque repas : « bon ! qu’est-ce qu’on mange ? »

quest-ce-qu-on-mange

Bref, cette question peut être un vrai stress au quotidien, surtout quand on est au début d’un changement d’alimentation. Car on n’a pas encore vraiment ses repères et le soir, entre les devoirs, les tâches ménagères et le repas à préparer, ben on n’a pas trop de temps de passer à réfléchir devant nos placards au menu du jour !

Avant, on se disait « tiens j’ai des saucisses, je vais faire des carottes avec ». Et hop la décision est prise et l’action suit facilement. Mais maintenant que nous n’avons plus la viande comme repère pour notre repas, on peut se sentir dans l’impasse. Cette réflexion quotidienne, voire deux fois par jour, peut fortement diminuer notre motivation à devenir veggie.

Alors qu’est-ce qu’on peut y faire ?

Pour contrer ce flou, on peut se créer un menu type pour la semaine, une sorte de roulement sans plats très précis, mais qui nous guiderait, tout en gardant une certaine variété et créativité. Sisi, c’est possible, je vous donne un exemple :

  • Le lundi : pâtes ou risotto. Dans cette famille, vous pourrez varier entre des lasagnes, des cannelloni, des pâtes bolognaises, des pâtes aux champignons, un risotto de poireaux, un risotto de petits légumes, ou un risotto avec du millet ou du quinoa au lait de coco,… enfin vous comprenez le principe.
  • De même pour le mardi, ce pourrait être : steak de légumes ou galette de céréales. Maison ou pas.
  • Le mercredi : légumes farcis (courgettes, tomates, pommes de terre, choux, … )
  • Le jeudi : œufs ( à la coque, en omelette, au plat, brouillé etc…).
  • Le vendredi : c’est sandwich (croque au chèvre épinard, veggie burger, tartinade, …).
  • Le samedi : Tofu ou tempeh.
  • Le dimanche : pâtisserie salée avec une pizza, une quiche, des muffins salés etc…

Bien sûr, ce n’est qu’un exemple pour vous expliquer le principe. Vous pourrez vous créer d’autres famille de plats qui vous parlent plus, par exemple : gratin/hachis, soupe, salade composée, …

Pour ma part, afin de faciliter vraiment mon organisation, je fais toujours pour deux repas : je cuisine pour le repas du soir et je réchauffe pour le lendemain midi. Cela me permet de limiter mon temps en cuisine, et de ne pas manger de repas pareil dans la même journée afin de varier les apports nutritionnels.

Comme vous le remarquez également, je ne parle pas des légumes d’accompagnement, des entrées ou des desserts. Mais vous pouvez très bien les intégrer dans votre menu.

Alors cela peut vous sembler un peu routinier, mais après avoir testé plusieurs types d’organisation, ce menu « dans les grandes lignes » permet de me donner un repère facile pour faire mes courses et mes repas , sans perdre de ma créativité.

Cela me facilite grandement la vie ! Et je gagne du temps ! Je vous conseille vraiment d’essayer, si vous avez des problèmes pour constituer vos repas.

Grâce à l’accompagnement individuel Go Veggie, je résous tous les jours des problématiques de ce genre, déblocages que certains ont dans leur démarche d’alimentation végétale.

Et vous ? Quel est votre blocage ? Quel est votre frein ? Qu’est-ce qui vous empêche de prendre plaisir à votre alimentation végétale ? Qu’est-ce qui vous empêche de passer à l’action et de devenir végétarien ou flexitarien ? La plupart des personnes se ruent sur des recettes, et oublient souvent les aspects psychologiques et organisationnels de ce changement d’alimentation.

Je me propose de vous aider en toute bienveillance, comme je l’ai déjà fait pour des dizaines de personnes avant vous ont réussi à passer ce cap handicapant et qui prennent aujourd’hui plaisir à vivre leur végétarisme. Cela vous fait envie ! Il me reste quelques places ! Goooo Veggie !!!

Végétalement vôtre,

Anne

banniere-go-veggie-8

Share

Jour 4 : Mes croyances sur l’Organisation

Bonjour et bienvenue pour ce quatrième jour de défi.

Nous allons démonter ensemble la plupart des croyances limitantes liées à l'organisation et au végétarisme :

  • Cuisiner veggie prend du temps !
  • C'est compliqué d'organiser plusieurs menus pour chaque repas (omnivore et veggie)
  • Mon(ma) chéri(e) et mes enfants ne veulent pas être veggies

Si la vidéo se coupe, mettez la en pause et attendez quelques instants avant de la relancer.

Actions pour casser votre croyance

En regardant la vidéo, vous avez détecté une croyance limitante. Bravo ! Voici ce que vous devez faire : Tout d'abord l'accepter avec bienveillance, comprendre d'où cela vient, et vous pardonnez.
Vous pouvez également vous poser les questions suivantes (écrivez les réponses manuellement : l'écriture est un moyen exceptionnel pour prendre conscience et libérer les émotions)

  • En quoi cette croyance est-elle ridicule ou absurde ?
  • De qui est-ce que je tiens cette croyance et cette personne est-elle compétente dans ce domaine ?
  • Qu'est ce qui va m'arriver si je continue d'entretenir cette croyance ? (ma santé, mes relations, mes besoins, ...)

Vous pouvez aussi :

  • Vous créer un mantra positif à répéter aussi souvent possible afin de remplacer la croyance.
  • Faire des bonhommes allumettes pour casser les liens toxique inconscients entre vous et la croyance

Exercices Bonus :

  • Allez faire vos courses du côté rayon veggie, et trouvez des aliments qui vous font gagner du temps : conserves de légumineuses, simili-carnés, ... Attention à bien regarder les ingrédients, qu'il n'y ait pas trop de "cochonneries", lol
  • Réfléchissez aux habitudes auxquelles vous vous accrochez

Source complémentaire :

Voici un article que j'ai écrit sur mon blog sur le sujet de l'organisation. Cela vous donnera peut-être des idées supplémentaires. 🙂 N'hésitez pas à le commenter.

"Cuisiner veggie prends de temps"

Colibri

Pensez à partager votre expérience et vos réflexions dans les commentaires?

Végétalement vôtre,

Anne

Chapitre 3.1 : Les étapes pour devenir végétarien

Cher néo-veggie, aujourd’hui dans ce premier chapitre du module 3, nous allons réfléchir aux étapes pour devenir végétarien.

Je vous en propose 3 :

  • La méthode « Je fonce »,
  • La méthode « de jours en jours »,
  • La méthode « un pas à la fois ».

Chaque méthode sera présentée avec ses avantages et ses inconvénients afin que vous puissiez voir laquelle vous correspond le mieux. Cela vous permettra de mettre en place un calendrier précis pour arriver à votre but.

Nous aborderons également l’importance du suivi : une prise de sang complète est préconisée avant de devenir végétarien, puis une tous les 6 mois dans les premières années.

Si la vidéo se coupe, mettez la en pause et attendez quelques instants avant de la relancer.

étapes

Exercice :

Aujourd’hui, je vous propose d’établir votre calendrier.

  • Choisissez une méthode (une des trois présentées ou une autre), puis posez des dates d’échéance. Réfléchissez bien, c’est un engagement avec vous-même.
  • Notez vos dates d’échéances sur votre agenda. N’oubliez pas d’inclure les rendez-vous pour les prises de sang. N’hésitez pas à vous faire un rappel sur votre portable ou par mail.
  • Partagez dans les commentaires, la méthode que vous avez choisie, décrivez-nous pourquoi et dites-nous à quelle date vous serez un « vrai végétarien ».

Module 3

Je crée mon organisation

Bonjour, nous allons commencer à rentrer dans le concret avec ce module 3, notamment en parlant d’organisation. Car oui, sans organisation, la motivation ne suffira pas à rendre votre décision légère et applicable.

C’est parti pour 5 chapitres :

Organisation Chapitre 3.1organisation Chapitre 3.2 Chapitre 3.3Chapitre 3.4Chapitre 3.5Bonus DIY - Etiquettes

Partagez bien le résultat de vos exercices dans les commentaires pour pouvoir valider votre chapitre.

ColibriVégétalement vôtre,

Anne