J’ai mangé toute seule

Ce week-end, je me suis retrouvée seule à la maison, sans enfants, sans chéri. Cela faisait très longtemps que cela ne m’était pas arrivée et je me rends compte qu’il est très facile de ne pas bien se nourrir lorsqu’on est tout seul. J’avais tant de choses à faire, beaucoup de travail à rattraper, les courses, le ménage et puis aussi beaucoup de flemme,… ben oui je l’avoue.

seule-belle-table

Vendredi soir, je me suis achetée un sandwich tout prêt en faisant mes courses ; le genre de sandwich tout mou qui n’est pas super bon ! Jamais je ne fais ça pourtant ! Samedi, j’ai fait les fonds de frigo, réchauffant quelques restes, sans vraiment tenir compte de l’équilibre alimentaire ou de l’association de goût. Je les ai mangé, plié en deux sur mon bureau, entre le clavier et la souris d’ordinateur. Dimanche midi, je me suis carrément faite un repas-petit-déjeuner en piquant des céréales de mes enfants mélangées à un yaourt ! Ce n’est pas parce que j’avais fait une grasse matin, non, non, j’avais petit déjeune à 7h, bossais, puis à 14h (je n’avais pas vu le temps passé), hop re-petit déjeuner !

Et beh oui, gros relâchement ! Où sont passés les bons petits plats veggies d’Anne ?

Heureusement je me suis reprise en main aujourd’hui. Je me suis dite que les repas était un cadeau à me faire, une façon de me respecter, de m’aimer, de me donner de l’énergie,…  Alors je me suis préparée un vrai repas, avec une belle petite salade composée en entrée, puis une petite poêlée seitan aux épices, avec des petites courgettes rôties et des tomates provençales. En dessert, une petite coupe de glace rhum raisin. Cela ne m’a vraiment pas pris beaucoup de temps, j’ai dégusté cela assisse à ma table de salon, ( et non sur le canapé à regarder la télé ou devant mon ordinateur à travailler) en regardant les oiseaux virevolter dans mon jardin, le tout accompagné d’un bon petit verre de rosé bien frais.

J’ai passé un très bon moment en ma compagnie.

Je me suis remerciée pour ce moment de pause et pour ce cadeau sain. Et je suis repartie avec deux fois plus d’énergie pour faire mon travail. J’ai rechargé les batteries autant psychologiquement que physiquement.

Mais je comprends mieux mon amie M. qui me dit que depuis qu’elle est seule, elle a du mal à se cuisiner de bons petits plats.

Je pense aussi que la plupart d’entre nous, avons pris comme croyance que faire la cuisine était une tâche ménagère obligatoire et rébarbative. Alors qu’en fait cela peut-être un vrai moment de créativité et de détente. Oui oui cuisiner peut-être un vrai moment de détente.

Préparez-vous un bon petit plat, une belle table, … mettez-vous une bougie, un bouquet de fleurs, mettez de la musique qui vous plait,… Offrez-vous ce moment avec vous même.

Végétalement vôtre,

Anne

PS : Vendredi dernier, les personnes qui se sont inscrites au Veggie Boost ont reçu leur première recette ! J’ai déjà des supers retours ! Quand est-ce que vous nous rejoignez ?

veggie-boost-banniere-4

Share