Etiquette et jugement

Je viens d’avoir une conversation très intéressante avec un ami qui ne mange presque plus de viande et de poisson (oui oui un homme lol).

Avant il était végétarien, mais il trouvait que socialement c’était compliqué. Lors de repas en famille, chez des amis, il avait peur du jugement des autres. Qu’aller dire les autres si en tant que végétarien il se laissait tenter par la viande servie ? Il n’aurait pas fini de se faire chambrer ! Et pourtant qui sont les autres pour juger, pour se moquer de ce geste là ?

vache-etiquette-min

Mais effectivement dès que l’on s’est soi-même étiqueté végétarien, on s’est englué dans une espèce de rigueur que l’on s’impose à soi-même et qui donne des raisons pour que l’on fasse pression sur nous.

Il faut bien comprendre que c’est nous-même qui nous fixons nos propres règles. Si vous décidez de ne manger de la viande qu’un jour sur deux, bravo ! Pas besoin de vous trouver une étiquette à vous coller sur le front !

Les amis, ce que je voudrais vous dire aujourd’hui, comme je vous l’ai dit dans déjà plusieurs posts, c’est que vous êtes libre ! Libre de manger ce que vous voulez, libre de ne pas vous laisser étiqueter, libre de ne pas vous faire blesser par les jugements des autres, libre d’être bienveillant envers vous-même. Je sais que si vous me lisez, c’est que vous êtes déjà en réflexion, voire sûrement dans l’action, que vous réduisez votre consommation de viande, que vous réduisez votre impact écologique par cette diminution alimentation carnée, que vous réduisez la souffrance animale et vous pouvez en être fier !

Aujourd’hui, mon ami se sent libre. Il n’est n’y végétarien ni flexitarien. Il mange comme il le veut, quand il le veut, … et maintenant qu’il ne se sent plus obligé, ni par lui même, ni par les autres, maintenant qu’il n’est plus emprisonné par une étiquette, il est “vrai”, il est lui-même, il sait qu’il participe activement au bien-être du monde et il en est fier.

Alors c’est vrai que lorsqu’on commence une démarche d’alimentation végétale, on se renseigne sur tout sur les aspects “équilibre alimentaire” ainsi que sur les aspects culinaires (recherche de recettes). Mais il ne faut vraiment pas négliger de réfléchir à l’aspect social de cette démarche. Comment voulez-vous vous positionner vis-à-vis de votre entourage et de vous-même ? Comment le présenter aux autres ? Comment le vivre au quotidien ? Vous êtes-vous déjà posé ces questions ? Êtes-vous au clair avec vous-même ?

Ce sont vraiment des thèmes qui me sont chers et que j’aborde en profondeur dans le programme en e-learning “Comment devenir végétarien” ainsi que si vous le souhaitez dans l’accompagnement individuel “Go veggie”. Ce soir à 19h, je serai en live sur cette même page afin de répondre à vos questions, n’hésitez pas à partager cet article ou à le commenter.

Végétalement vôtre,

Anne

cdv-oui-je-suis-super-motive

Share