Je ne suis pas parfaite et ça me plait !

Ça pourrait être le prochain titre du livre de Lilou Macé. Mais non, c’est le titre de mon article d’aujourd’hui, lolll…

Il y a quelques jours c’était l’anniversaire de ma fille. 10 ans déjà ! Que ça passe vite ! Bref, c’était son anniversaire et comme tout anniversaire nous avons convié ses amis. J’ai fait un énoooooorme gâteau au chocolat et j’ai aussi acheté des bonbons. En temps ordinaire, les bonbons sont quelques peu proscrits à la maison. Je préfère leur donner des fruits secs ou un carré de chocolat. Un anniversaire, c’est quand même un jour particulier, donc je laisse faire à mes enfants des choses qu’on ne fait pas habituellement, par exemple acheter des bonbons.

je-ne-suis-pas-parfaite
Dans les bonbons, il y a beaucoup de cochonneries : Les colorants, les additifs et la fameuse gélatine,… Vous savez ce que c’est la gélatine ? C’est en fait le résultat d’os et de cartilage bouillis et réduits en poudre. Beurk…. Bah oui, c’est pas très jojo ! Tout ça pour vous dire que ma fille avait envie de chamallows. J’avoue que j’ai failli faire la mère relou en lui disant « ah ben non Camille tu sais bien qu’il y a de la gélatine dans les chamallows ! » Mais j’ai pris sur moi et j’ai acheté des chamallows.

Je crois qu’il faut être honnête avec nos enfants, les miens savent donc d’où vient la viande, d’où vient la gélatine, mais je ne souhaite pas leur imposer mon alimentation. Je préfère que cela vienne d’eux. Je veux qu’ils soient convaincus lorsqu’il prendront la décision (ou pas) de devenir Veggie, je veux qu’ils sachent argumenter et se défendre auprès des autres, je veux que ce soit une décision prise avec plaisir et non pour faire plaisir à maman ou par obligation de maman. Mes enfants sont donc flexitariens, car à la maison tout le monde mange végétarien, mais à la cantine ils mangent de la viande et du poisson comme les autres enfants.
J’ai donc beau être Veggie coach, je n’impose pas mon mode d’alimentation à mon chéri ou à mes enfants. Lorsqu’on devient Veggie, c’est une vraie question à se poser, surtout si c’est vous qui faites la cuisine. Il faut aborder une vraie discussion avec l’ensemble de la famille afin de poser les choses. Qui mangera quoi ? Qui cuisinera quoi ? Qui fera les courses ?

Il faudra peut-être que tout le monde fasse des compromis. Et il est très important que cela se fasse dans la bienveillance, la compréhension des besoins de chacun et le respect des règles établies ensemble.

Ce genre de thème d’aspect social du végétarisme fait entièrement partie des sujets et que l’on peut aborder en accompagnement individuel. Je peux vous aider à trouver les bons arguments, les bons compromis pour que vous retrouviez l’harmonie au sein de votre famille lors des repas. Car cela peut apporter une ambiance très lourde aux repas quotidiens s’il y a des discordances, des incompréhensions de part et d’autres.
Cliquer ici pour avoir plus de renseignements sur l’accompagnement ultra personnalisé que je propose via l’accompagnement Go Veggie :

banniere-go-veggie-8

Végétalement vôtre,
Anne

Share