Je reprends le rythme !

Ça y est ! Les vacances c’est fini !

J’ai récupéré mes enfants depuis quelques jours, et j’ai tenté au vu de la rentrée qui approche de remettre tout le monde dans le rythme (et moi la première bien sûr ). Le rythme du sommeil, le rythme des horaires d’activités, des devoirs, de l’école mais aussi le rythme des repas. Comme dans de nombreuses familles, les repas ont été plus cool pendant les vacances… Il n’y avait plus vraiment d’horaire, de régularité… on s’est lâché sur les repas « vite fait » sans trop faire dans les repas équilibrés : miam miam les pizzas, les sandwiches et les glaces… Allez dites moi que vous avez fait pareil !? Lol…

femme-debordee
Et puis mes enfants qui adorent pourtant ma cuisine veggie ont eu du mal à se refaire à mes petits plats. C’est vrai qu’ils ont mangé à droite et à gauche pendant deux mois, et le choc a été rude : « ah oui c’est vrai, chez maman y’a plein de légumes et de céréales bizarres. Et puis y’a pas de viande ! Pas de jambon, pas de lardons ! » J’avoue que cela a été un peu vexant pour moi. Lolll

Alors je me suis armée de patience et d’humour… J’ai dû leur refaire une période d’adaptation (comme pour les bébés ). J’ai remis petit à petit les légumes qu’ils aimaient « moyen moyen » ; J’ai dû cacher les légumes verts dans des muffins salés, dans des samoussas, des purées maison, dans une poêlée de légumes qu’ils aiment, ou planqués sous un tas de graines de courges, etc… Il a fallu beaucoup rusé, mais hier soir, j’ai eu droit à un « Maman c’est trop bon ton risotto ». Bon en fait, c’était plutôt du « Millesoto » (avec du millet) et j’y avais caché du poireau ni vu ni connu, mon fils a adoré. Ce midi, j’ai fait des galettes avec du céleri rave caché dedans (heureusement la betterave couvrait le goût)… Deuxième succès ! Ouf, ils mangent (et apprécient) à nouveau mes petits repas équilibrés et faits maison ! 

Deuxième chose que la rentrée bouscule, c’est notre rythme ! Ah ben, j’avoue que je me suis bien détendue durant cet été et j’ai été bien dépassée sur ces premières journées d’école. Il faut dire qu’il y avait toujours quelque chose pour entraver notre organisation (ma fille qui ne retrouvait pas ses fournitures toutes neuves à 18h pour la rentrée du lendemain ! le nouveau sport de mon fils, les « tonnes » de papier administratifs à remplir pour les diverses inscriptions, la reprise des rendez-vous médical,… et hop là, le repas n’était pas près à temps. Du coup, on mangeait tard, ils se couchaient tard, je m’énervais, ils étaient fatigués le lendemain, donc plus irritables ! Bref, je ne vous fais pas un dessin, vous devez bien comprendre ce qu’il se passait dans ma maison…

Alors, je me suis mise à recenser toutes les bonnes astuces que j’avais mis en place les autres années (ben oui, j’y arrivais « avant »), et j’ai vite repris mes habitudes.

C’est alors que l’idée d’un programme en live pour vous aider m’est arrivée ! Je voudrais vous donner une sorte de boite à outils pour gagner du temps, tout en faisant manger vos enfants de façon équilibrée et veggie. Tout ça de façon très dynamique  avec des lives (à voir et revoir en replay), et une superbe communauté de femmes motivées et motivantes.

Qu’est-ce que vous en pensez ? Est ce que cela vous intéresse ? Dites le moi dans les commentaires ! Que je vous prépare cela dare dare (entre deux petits plats fait maison lol)

Share

Sud Ouest : Une Veggie coach sur le marmandais

Oh surprise : un appel en fin de semaine pour venir m’interviewer ! Elodie Viguier, journaliste à Sud Ouest Marmande, a été séduite par la nouveauté de mon métier, ainsi que par mon ambition d’éduquer en toute bienveillance les enfants à réduire leur consommation de produits carnés. Je vous laisse découvrir l’article.

article-sud-ouest

Pour plus de visibilité vous pouvez le lire ici en PDF

Ayant plus de 10 ans d’expérience en restaurant, je connais bien les problématiques terrain dans ce milieu. La demande de repas végétarien dans les écoles, est une réalité de plus en plus affirmée, qui va demander au chef cuisinier de s’adapter autrement que par une simple assiette de légumes. Je peux donc les accompagner. Si vous connaissez des collectivités ou des écoles qui souhaitent être accompagnées pour mettre en place des repas végétariens/végétaliens, partagez-leur cet article ou donner-leur mes coordonnées : contact@commentdevenirvegetarien.fr  ou Anne POLET, entreprise Pois chiche & Sésame au 06 01 73 18 28.

Végétalement vôtre,

Anne

Erratum : Cela fait 3 ans que je suis veggie (et non un an et demi).

Share

Le végétarisme entre dans l’école

Il y a un peu plus d’un an, je rencontrais Monsieur BILIRIT, maire de ma commune à Fourques sur Garonne dans le 47. Suite à une prise de conscience personnelle, il avait décidé de mettre en place des repas végétariens au sein du restaurant de l’école primaire de notre commune. Il souhaitait éduquer les enfants ainsi que leurs parents à manger moins de viande, car il avait compris que la consommation excessive de viande pouvait amener bien des problèmes de santé.

spaghetti-proteine-de-sojaNous avons donc convenu que j’accompagnerai le chef cuisinier afin de garantir un équilibre alimentaire et également pour que les enfants prennent plaisir à manger ces repas. Je lui ai donné plein de recettes pour cuisiner veggie, des recettes faciles à faire en restauration collective et attractives pour les enfants.

Nous y sommes allés de façon très progressive : tout d’abord un menu sur 6 semaines,  puis deux, et ainsi de suite jusqu’à arriver à présent à un menu veggie sur 8 !

Nous avons également travaillé notre communication auprès des parents et des enseignants. Nous avons organisé des dégustations lors des fêtes des écoles, ….

Et petit à petit, les enfants ont donc découvert le tofu (tofu artisanal bio de Locadelice en Gironde), les protéines texturées de soja, l’houmous, le Chili sin carne, le quinoa, les steaks végétaux à base de haricots, les lasagnes de légumes, etc… Cela a suscité des questionnements, des surprises gustatives, … bref, cela a fait parlé et de façon positive ! C’est chouette quand un enseignant  m’interpelle à l’autre bout de la cour en me disant  : « J’ai adoré le quinoa ! Je ne connaissais pas.  » ou que des enfants me disent « c’est bon l’houmous, madame ! »

C’est maintenant une normalité de manger veggie de temps en temps au restaurant scolaire de Fourques sur Garonne.

Cela me fait chaud au cœur, car c’est bien sûr par les enfants et leurs enseignants que les changements de notre société prennent plus de poids. C’est eux qui feront le monde de demain et cela me donne beaucoup d’espoir.

Végétalement vôtre,

Anne

PS : Ayant plus de 10 ans d’expérience en restaurant, je connais bien les problématiques terrain dans ce milieu. La demande de repas végétarien dans les écoles, est une réalité de plus en plus affirmée, qui va demander au chef cuisinier de s’adapter autrement que par une simple assiette de légumes. Je peux donc les accompagner. Si vous connaissez des collectivités ou des écoles qui souhaitent être accompagnées pour mettre en place des repas végétariens/végétaliens, partagez-leur cet article ou donner-leur mes coordonnées : contact@commentdevenirvegetarien.fr  ou Anne POLET, entreprise Pois chiche & Sésame au 06 01 73 18 28.

Share