J’ai mangé un lapin blanc !

Coucou, aujourd’hui, c’est Pâques et qui dit Pâques, dit repas de famille.

Comment cela s’est-il passé pour vous ? J’avoue que moi, j’ai été chouchoutée. Je mangeais chez ma belle famille, j’étais la seule végétarienne, mais je savais d’avance que j’aurais un beau petit plat cuisiné avec amour : J’ai donc mangé une belle assiette de crudités avec des asperges (mes premières de l’année, youpi !), puis une assiette avec des poivrons grillés, des marrons, des petits navets nouveaux fondants et un petit chou farci au tofu, puis une magnifique tarte aux fraises et un lapin … en chocolat bien sûr… Bref, je me suis bien régalée.

Oh la chance, peut-être pensez-vous ?

Et bien cela n’est pas toujours comme cela. Il m’est arrivé (enfin pas chez ma belle famille que j’adore… ) de n’avoir que du brocoli bouilli dans mon assiette, ou d’avoir une “belle” salade de pâtes au thon (alors que je ne mange pas de poisson, hein ?), …

Que faire dans ces cas là ?

Déjà, je vous conseille d’essayer d’anticiper si c’est possible : C’est très désagréable pour l’hôte de ne pas avoir été prévenu et de voir son invité ne rien manger ou trier dans son assiette…

Dès l’invitation, dites donc à votre hôte ce que vous ne mangez pas (ex : Je ne mange pas de poisson ni de viande, mais je mange des œufs et du fromage), proposez-lui de participer à la préparation des plats (Je peux amener mon repas si tu veux ? Veux-tu que je fasse un plat végétarien pour tout le monde, vous pourrez goûter ? etc…)

Le jour J, remerciez le moindre effort de votre hôte et s’il vous a oublié ou a mis de la mauvaise volonté, faites preuve d’humour, de patience et aussi de détermination. Rentrer dans le conflit n’est pas souvent “productif”, certaines familles nous testent : “Est-ce que cela va lui passer ou pas ?” Genre, je lui ai fais son plat préféré, elle va craquer !

N’essayez pas de vous justifier, c’est comme cela point. Sujet suivant ! Vous voyiez ? Vous n’êtes pas là pour les convaincre, mais pour passer un bon moment.

J’ai l’habitude de dire, le végétarisme c’est comme la politique, ça amène des débats et des fortes résistances… Alors dirigez la conversation vers un autre sujet, genre “Vous allez voter pour qui dimanche ?” Lolll… sûr qu’ils vous lâcheront…

Belle Pâque à vous,
Végétalement vôtre,
Anne

PS : Partagez dans les commentaires vos expériences et vos petits trucs lors de repas.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*