Il y a œuf et œuf

Coucou, comment allez-vous à la veille de ce grand week-end ? Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’œuf, pas d’œuf en chocolat car Pâques est passé. Mais bien des œufs de poule.

oeuf pouleD’ailleurs, je fais une petite parenthèse, un végétarien mange bien des œufs. C’est le végétalien qui sortira ces aliments de son alimentation.

Vivant à la ferme, j’ai toujours vu mes poules heureuses gambader dans l’herbe, gratter entre les fleurs du jardin de ma mère, gardées par leur coq 🐓, suivies par leurs petits poussins 🐣. C’est donc naturellement qu’on mangeait des œufs quand j’étais petite. Des bons œufs bien jaunes à l’intérieur avec vraiment beaucoup de goût. Miam miam c’est trop bon. Mais voilà en grandissant, j’ai déménagé trop loin pour que mes parents me ravitaillent en œufs, alors j’ai fait comme tout le monde, je suis allée au supermarché.

Lorsque je suis devenue végétarienne, je vous l’ai déjà dit, j’ai pris conscience de toutes les dérives de notre système productif et marketing qui nous font croire que nous mangeons de bons aliments. Et là aussi quand je vois les publicités à la télé, de grosses poules belles et en pleine forme qui gambadent dans l’herbe, on ne voit pas l’envers du décor.

Il faut donc farfouiller un petit peu, pour bien comprendre ce qui se passe avant que l’œuf arrive dans votre assiette.

En fait, votre œuf de supermarché arrive forcément d’un élevage de poules. En France, il y a 4 catégories d’élevage de poules pondeuses qui sont représentées par un numéro, tamponnés à même votre œuf : C’est le premier numéro : 0 FR XAZ 01.

  • Pour le numéro trois, c’est la catégorie qui est appelée « en cage ». Cela représente 68 % des œufs français sur le marché. En cage, cela signifie 16 poules au mètre carré, ce qui fait l’équivalent d’une feuille A4 par poule. Ces poules ne voient bien sûr pas l’extérieur, ni même la lumière du jour, les poussins mâles sont broyés et gazés, on leur épointe le bec à la naissance et elles seront transportées et abattues après un an de ponte. 😨
  • En ce qui concerne le numéro 2, c’est la catégorie « au sol ou en volière » : 9 poules au mètre carré soit moins de 2 feuilles A4 par poule, toujours pas de sortie à l’extérieur, pas de lumière du jour et bien sûr sexage, épointage, transport et abattage après un an de ponte. 😖
  • En ce qui concerne le numéro 1, c’est la catégorie “plein air” : 9 poules au mètre carré, toujours moins de 2 feuilles A4 par poule, un accès à l’extérieur soit 4 mètres carrés par poule, bien sûr sexage, épointage, transport et abattage après un an de ponte. Ici, on cherche à nous faire croire que la poule est heureuse. Mais si vous faites l’expérience, une poule sur 4m2, à force de gratouiller pour chercher des vers, se retrouvera très vite, sur un terrain poussiéreux sans la moindre herbe. 😢
  • Il reste la dernière catégorie, la catégorie 0, la catégorie bio : 6 poules par mètre carré, accès à l’extérieur (4 mètres carrés par poule), sexage, épointage, transport et abattage après un an de ponte. 😲

Ah ben mince, je parie que vous étiez dit que les poules étaient beaucoup plus heureuses en catégorie bio. Effectivement c’est très légèrement mieux, mais c’est quand même pas terrible ! 😠

Allez arrêtez votre lecture et regardez quel est le numéro qui apparaît sur vos œufs. Oui oui, allez dans votre placard ou frigo ! Je vous attends !

Alors que faire ? Personnellement, je vous conseille donc de vous trouver des vrais œufs de ferme, avec des vraies poules qui gambadent dans l’herbe. Baladez-vous dans vos marchés de producteurs, et questionnez ! Si vous êtes à la campagne, vous pouvez même demander à vos voisins de vous vendre quelques œufs. Ils seront ravis. Ils auront aussi peut être quelques bons légumes ou fruits à vous vendre.

Autre solution, si vous avez cette chance, vous pouvez carrément élever vos propres poules. Élever ses propres poules, c’est un vrai geste éco-citoyen, parce que les poules sont friandes de tous nos déchets alimentaires : Les épluchures de légumes, les restes de plats cuisine, le pain dur, l’herbe de votre tonte… effectivement cela permet de réduire considérablement le poids de nos poubelles : une poule mange jusqu’à 150 kg.

Il faut quand même savoir qu’une poule vie entre 6 à 10 ans, elle apprécie vraiment la Liberté. Une poule peut pondre 300 œufs par an, les deux premières années. Au fil du temps, elle pondra de moins en moins pour arrêter définitivement vers l’âge de 6 ans.

Alors alors, qu’en pensez-vous ? Est ce que vous le saviez déjà ? Est-ce que je vous apprends là quelque chose ? Dites moi tout dans les commentaires.

Végétalement vôtre,
Anne

PS : Est-ce que vous savez qu’il est possible de faire d’excellentes pâtisseries sans œuf ? Et bien cela peut faire partie d’une séance d’accompagnement Go veggie ! Je vous l’ai déjà dit, vous pouvez mettre le sujet que vous voulez. Je m’adapte 100% à vos envies et vos problématiques. J’ai encore eu hier des retours de folie sur mes accompagnements, mes clients sont hypers contents, et moi, cela me met en joie immense ! Que j’aime vous accompagner dans votre démarche, vous donner des clés pour égayer vos assiettes, pour les équilibrer, vous savoir présenter votre nouveau mode d’alimentation, etc… Mais qu’est-ce que vous attendez ? Allez, cliquez et rejoignez moi pour qu’on passe à l’action ! En quelques heures, vous serez transformés !

banniere-go-veggie-8

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*