La solitude des végétariens

Bonjour à tous, voilà deux jours que je ne vous ai pas donné de nouvelles ! Je viens de me faire un “vrai” week-end sans travail, lolll… En fait, j’ai passé le week-end, chez une amie avec une quinzaine de personnes. C’était génial !

solitude-min

Mais quand on est veggie, et qu’on est invité comme cela dans un groupe, cela peut être compliqué pour les repas. Et là, toute la nourriture était veggie ! J’ai pu pioché dans tous les plats, sans avoir à scruter chaque ingrédient, sans avoir à demander à mon voisin s’il pouvait goûter à ma place. Et ça c’était vraiment du bonheur !!!

Bien sûr, c’est une situation qui n’arrive pas tous les jours, car je vous rappelle que nous faisons partie des 2 à 3% de la population française qui sont veggies ! Bravo !

Je le dis souvent, mais il est essentiel de ne pas s’enfermer chez soi lorsqu’on est veggie (euh d’ailleurs quand on n’est pas veggie, lol…). Nous choisissons ce mode d’alimentation pour plein de bonnes raisons, mais pas du tout pour ne plus faire partie de la société, pour couper les liens avec nos amis et notre famille.

Ce qui est génial, c’est de pouvoir se constituer des connaissances qui sont végétariennes. Il est important de voir que d’autres mangent comme nous, ont les mêmes motivations… ont les mêmes problématiques pour faire leurs yaourts végétales (private joke 🙂 ).

Alors comment faire pour élargir son cercle d’amis veggies ?

  • Internet est un puissant moyen de partager. Par exemple, vous pouvez choisir de faire partie d’un groupe facebook. Il y a en des centaines (sûrement des milliers d’ailleurs). La seule vigilance à avoir, c’est de bien choisir un qui n’est pas “pro vegan”, si vous n’êtes “que végétarien”, par exemple… Ce sont des lieux de discussion très intéressants. Vous pourrez partager des recettes sympathiques avec eux, vous ressourcer, … Souvent il existe des groupes veggies par ville…
  • Rapprochez-vous des associations de végétarien. LAVF (association des végétariens de France) a des délégués et des correspondants aux quatre coins de la France (idem pour les autres pays : Végétik pour les Belges, Swissveg pour les Suisses, etc…). Ils organisent des ateliers de cuisine, des piques-niques, des conférences… C’est idéal pour connaître des veggies de votre région.
  • Vous pouvez également créer vous-même des sorties en ciblant des végétariens. Par exemple, le site OVS (on va sortir) permet de multiples activités (cinéma, restaurant, randonnées, sport, …) avec le critère “végétarien”.
  • Vous pouvez trouver également de nombreux sites internet ou applications qui recensent les restaurants veggies : Happycow, vege-tables… Là aussi, certains restos organisent des ateliers, des conférences, …

N’oubliez pas qu’il n’y a rien de meilleur qu’une rencontre physique. Alors voyez internet comme un moyen de prise de contact et ensuite essayez de rencontrer des personnes “en vrai”.

Bref, rencontrez, osez, discutez…

Végétalement vôtre,

Anne

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*