La dépendance au sucre

sucreLorsque nous devenons végétariens, il est parfois tentant de manger un peu plus de sucre qu’avant. Cela peut arriver notamment lorsque l’on ne prend pas ou peu de plaisir dans nos assiettes « salées ». Oui le sucre a des atouts pour  corps, mais nous pouvons vite en devenir accro !

Les bienfaits pour notre corps du sucre :

L’ensemble des sucres sont regroupés dans ce qu’on appelle les glucides. C’est une source essentielle d’énergie ! De plus, ils contribuent au bon fonctionnement du cerveau et des muscles.

On en distingue deux sortes :

  • Les glucides simples (riches en sucre),
  • Les glucides complexes (riches en amidon).

sucre-indice-glycemique-moyen-et-eleve

Les premiers permettent d’avoir de l’énergie instantanément, mais sur une courte période. On peut donner comme exemple : les sucreries, les fruits, le miel, la confiture, les sodas, …

Les seconds permettent d’avoir de l’énergie de façon plus modérée mais sur une période plus longue. On peut donner comme exemple : le pain complet, les légumes secs, les céréales complètes (pâtes, riz, semoule, …)

« Vous avez compris, il est important de manger des aliments riches en glucides complexes. »

Mais par contre, il n’est pas obligatoire d’ingérer des glucides simples. Dans tous les cas, le pourcentage de glucides simples doit être très petit (on parle de 10% maximum de nos apports en glucides journaliers). Mais alors, vous allez me dire ? Et les fruits ? Oui ! Il n’est pas obligatoire de manger des fruits : ils sont une source non négligeable de vitamines et de fibres, mais ces mêmes éléments pourront être amenés par les légumes.

« Les sucres naturels des fruits et des légumes sont eux par contre, entourés de fibres et permettent de ne pas arriver directement dans le sang. »

Remarquons également que les gâteaux, le pain blanc, les pâtes blanches, les pommes de terre sont des glucides complexes à index glycémique moyen. C’est-à-dire, qu’ils sont assimilés presque aussi rapidement par l’organisme que les glucides simples.

Les sucres « blancs » ou glucides à indices glycémiques élevés :

sucre-indice-glycemique-moyen-et-eleve

On va maintenant faire un petit focus sur les sucres à indice glycémique élevé. C’est-à-dire le sucre blanc, raffiné, les bonbons, glaces, sodas, jus de fruits sans pulpe, mais aussi comme on vient de le voir, les gâteaux, le pain blanc, les pommes de terre, les brioches, les pâtes raffinées, le riz blanc ou encore les produits industriels et les produits fast-food.

Cela  me tient à cœur, car c’est un discours qui est à la fois très courant et à la fois, très caché dans les médias et les politiques. De plus en plus d’études démontrent les méfaits de ce type de sucre :

  • Alors bien sûr, les méfaits principaux sont le surpoids et les problèmes de caries, mais pas que cela.
  • Le sucre est aussi responsable de votre énergie en dent de scie, de vos sautes d’humeur ou de colère, de l’hyperactivité de vos enfants, etc…,
  • Ou plus grave, il est aussi la cause de carence en vitamines et oligoéléments, de diabète, de maladies cardiovasculaires, de cancer.

En fait, les sucres  raffinés, les farines blanches, les céréales  raffinées sont des aliments nettoyés de leurs enveloppes extérieures et donc dénués de nutriments et de fibres.

La dépendance au sucre :

Par malchance, même si on sait que ces sucres n’apportent rien de bon, nous avons une dépendance au sucre. Oui ! Oui ! Une dépendance pareille à une drogue !

Voyons ce simple schéma pour vous expliquer :

cycle-dependance-sucre

  • Je suis fatiguée, nerveuse, je me sens seule, etc…,
  • Je mange un petit biscuit, un bout de chocolat au lait, un bonbon, etc…,
  • Ouf, ça va mieux, je me calme, je reprends confiance en moi, j’ai à nouveau de l’énergie… mais seulement pour une à deux heures maximum,
  • Puis à nouveau, je me plains, je suis fatiguée, je suis mal dans ma peau, etc…,
  • Et c’est reparti dans une spirale…

Voilà pourquoi, on peut parler de drogue. Le sucre, c’est la même spirale que l’alcool ou la cigarette, mais on en parle bien moins dans les médias…

La réaction de notre corps :

Lorsque je mange un produit sucré (bonbon, sodas, fast-food, etc…), le sucre arrive à vitesse grand V dans mon sang. L’insuline, une hormone qui pourrait être appelée la police du sucre, découvre cela. Horrifiée, elle va nettoyer notre sang de tout ce surplus de sucre. Elle va laisser environ 1gr/L dans le sang, pour que le corps l’utilise immédiatement pour ses besoins métaboliques.

reaction-corps-sucre

Puis, elle fait stocker dans le foie et les muscles un maximum de sucre (qu’on appelle du glycogène). Malheureusement l’espace de stockage est limité.

Donc, quand il n’y a plus de place dans ces zones de stockage, l’organisme convertit le reste de sucre en triglycérides, c’est-à-dire en graisse. C’est un «stockage à long terme». C’est-à-dire que la prochaine fois que le corps aura besoin d’énergie, l’organisme puisera dans le glycogène du foie ou des muscles, avant d’aller chercher les triglycérides. Le seul moyen de vous débarrasser de vos triglycérides sera d’aller faire du sport !

Plus l’aliment était riche en glucides simples, plus l’insuline va travailler et donc nettoyer le corps de tout ce sucre. Par prudence, elle va même enlever un peu plus qu’il ne faut, donc nous mettre en hypoglycémie et donc vous forcer à manger pour ne pas vous sentir mal .

Nous n’avons donc pas une dépendance psychologique comme on le croit souvent, mais bien physique au sucre !

Prenez dès maintenant des bonnes habitudes alimentaires :

Pour ne pas se retrouver dépendant au sucre voici plusieurs manières de mieux consommer :

  • J’enlève les bonbons, gâteaux industriels, compotes industrielles de mes armoires
  • Je fais des pâtisseries maison (au moins, je sais ce qu’il y a dedans ! )
  • Je fais des petits déjeuners salés
  • Si j’ai faim, je fais des collations salées ou à base de fruits ou légumes
  • Je limite les plats industriels tout prêts : pizza, quiche, parmentier, béchamel, sauce ketchup, mayonnaise, etc…
  • Je mange du pain à base de céréales complètes : faites-vous plaisir, il y a tant de sortes de farines, que le choix du pain peut être cornélien !
  • Je mange des pâtes/riz/etc… complètes ou semi-complètes
  • J’enlève les sodas et jus industriels de mes armoires

Êtes-vous dépendant au sucre ?

questionJe vous invite à faire un petit test :

  • Passez une journée sans sucre c’est-à-dire sans sucre ni roux, ni blanc, pas de bonbons, de glaces, de sodas, de jus de fruits sans pulpe, de gâteaux, de pain blanc, de pommes de terre, de brioches, de pâtes raffinées, de riz blanc, de produits industriels ou fast-food, pas de sauce, de fruits, etc…
  • Avez-vous réussi à tenir ?
  • Qu’avez-vous ressenti ?
  • Avez-vous eu faim ?
  • Avez-vous ressenti un manque ?

Petite remarque : Peut-être que vous vous dites qu’il vaut mieux passer aux édulcorants ? Et bien non ! Lorsque vous mangez du vrai sucre, votre corps vous récompense en vous donnant de la dopamine (que certains appellent aussi l’hormone du plaisir 😉 ). Lorsque vous mangez de l’édulcorant, votre corps ne sécrète pas de dopamine, alors le corps en redemande, d’où une forte envie de sucre.

Dites moi dans les commentaires comment cela s’est passé ? Vous allez sûrement être étonné par les réactions de votre corps 🙂

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

8 Des réflexions sur “La dépendance au sucre

  1. Alors, personnellement, je consomme 0 alcool, je ne fume pas… Je pense être accro au sucre, lol.

    A la maison, on boit (raisonnablement) des sodas sans sucres même si je préfère les eaux gazeuses aromatisées citron vert 😉 , j’achète autant que faire ce peux, des jus d’oranges sans sucre ajouté comme les compotes… Nous allons au fast-food deux fois par mois environ. J’ai le sentiment que finalement ce n’est peut-être pas assez ?!

    Ce qui me tracasse un peu c’est les farines, les pâtes, le riz, etc !

    Avec quoi faire les gâteaux, les crêpes ? Les farines complètes n’ont-elles pas un goût particulier ?

    Pour les pâtes et le riz, j’essaierai de faire attention et d’en acheter des complètes ou semi-complètes (il va falloir lire les étiquettes, lol).

    • Là aussi on en reparle dans le chapitre 2.1 plus en détail 😉
      Alors oui, les farines complètes peuvent avoir un goût différent, mais on y prend goût très rapidement ! Les céréales sont très importantes pour un régime végétarien, donc pas question de se priver. Le tout est de en les choisir et de varier les plaisirs 🙂

  2. on a toujours ri de moi lorsque je disais que j’étais dépendante au sucre.
    je ne fume pas ne bois pas etc… mais une journée sans sucre est impossible pour moi.
    sans être forcément dans l’excès mais même après un bon repas équilibré que j’apprécie, il me manquera ce goût sucré. De plus je fais de l’hyperinsulinisme depuis l’adolescence.
    le pire pour moi est de constater que ma petite fille est extrêmement obsédée par cela également! je lutte contre les membres de la famille en jouant au gendarme et en limitant à la maison. j’en ai marre de passer pour la mauvaise. j’aimerais trouver une solution pour elle et moi.

    • Bonjour Rachel, et bien vous aviez raison : la dépendance au sucre existe bien. Je vous conseille la web conférence suivante sur le sujet « « Les 10 étapes pour aider votre enfant à décrocher du sucre ! » : http://eveilnissa.com/14c04o20n16f/ Sylvie est un amour de femme, elle a été une personne très dépendante au sucre et prodigue via son expérience des conseils 🙂
      Merci pour votre commentaire. 🙂

  3. Merci pour toutes ces informations….. la ou je suis decue c est pour le petit dejeuner…. depuis deux ans j etais heureuse d avoir trouver un rythme sans rythme. C est a dire ne jamais manger la meme chose…. parfois tartine beurre confiture, miel, /lair d avoine muesli fait moi meme avec les fruits secs/oeuf a la coque/gateaux/mais la ou je me sens le mieux et bizarrement ca me tient au corps pr le sport c est une coupelle de fruits coupes. Je ressens les bienfaits de manger les fruits a jeun….. c’est un peu la deception. Je testetai la journee dimanche.

    • Coucou Milou, la diversité c’est super bien, donc garde ce rythme sans rythme, lol… Et puis surtout écoute ton corps, si ce sont les fruits qui te vont le mieux, garde cela. Comme je l’ai dit dans l’article, les fruits ne sont pas à bannir (personnellement j’adore), mais ils ne sont pas obligatoires 😉 Ils sont plein de fibres, donc le sucre arrive quand même moins vite dans le sang qu’une barre chocolatée.Bisous