Je fais mes graines germées

Aujourd’hui, je vais vous parler des graines germées. Est ce que vous en avez déjà goûté ou fait pousser ? Moi je suis sûre que oui ! N’avez-vous pas fait pousser des lentilles dans du coton en primaire ?

Personnellement j’en ai toujours une ou deux sortes en cours de germination.

Ah bon ! Ça se mange !

Plusieurs saveurs existent de la plus douce (comme l’alfalfa, le brocoli) à la plus
piquante (le radis, le cresson), en passant par des saveurs anisées (comme le
fenouil ou le fenugrec) ou des saveurs de noix (comme l’haricot mungo, le chia, …).

Leur utilisation en cuisine est préférable de façon crue pour garder tous les
bienfaits nutritionnels : crudités, sandwiches, tartinades, … Mais vous pourrez aussi trouver des recettes sympas « chaudes ». Moi j’adore en mettre dans mon assiette en décoration, c’est tellement joli ! Ça amène une touche de «couleur» : Elles sont majoritairement vertes et blanches, mais vous en trouverez également des violettes et des roses (betterave, chou rouge…)

Pourquoi consommer des graines germées ?

Ce sont des bombes de nutriments : Vitamines A, B, C, D, et même B12, sels
minéraux (calcium, fer, etc…), protéines, glucides, lipides, mais aussi enzymes,
chlorophylle, … Vous l’avez compris, c’est vraiment un atout santé. Leur valeur nutritive est de 10 à 57 fois supérieure à celle de la plante « adulte ».

Les graines germées sont riches en enzymes. Elles sont ainsi faciles à digérer et
certaines graines telles que l’ail et le poireau sont mieux tolérées par les
organismes les plus sensibles, que leur version « adulte ».

Les protéines et les vitamines sont présentes sous leur forme la plus simple, ce qui
fait que les graines sont assimilées rapidement.

Faire germer ses graines germées :

On peut faire germer toutes sortes de graines :

  • Des légumineuses : alfalfa (ou luzerne), fenugrec, haricot mungo (appelé aussi
    soja vert), l’azuki (haricot rouge japonais) lentille, petits pois, pois chiche, trèfle…
  • Des céréales : avoine, blé, maïs, millet, orge (non mondé), sarrasin, seigle,
    épeautre, kamut, quinoa, riz…
  • Des oléagineux : sésame, tournesol, amandes, noisettes, noix, pignon…
  • Des légumes : brocoli, carotte, céleri branche, céleri-rave, épinard, fenouil,
    oignon, poireau, persil…
  • Des ombellifères : cumin, carvi, coriandre, cerfeuil…
  • Des mucilagineux : cresson, lin, roquette… sans oublier le chanvre…
  • Des crucifères : moutarde, radis, navet, différents choux…

Petite question piège lol :

De quelles plantes proviennent les germes de soja qu’on retrouve dans les nems par exemple ou les salades « chinoises » ?
Alors alors alors ? ….. Et bien oui, cela provient du haricot mungo aussi appelé soja vert, qui n’est pas du tout de la même famille que le soja jaune (celui du tofu ou du « lait végétal »)!

Quel matériel pour faire germer ses graines ?

  • Soit vous achetez un germoir. Il en existe de très simples (à plateaux pour faire
    plusieurs cultures), dans des bocaux, ou même des électriques qui s’occupent de
    tout…Honnêtement, optez dans les premiers temps pour la simplicité.
  • Soit vous vous construisez votre propre germoir : un bocal, une gaze dessus, tenue par un élastique. Et hop, c’est fait !

Dans tous les cas, vous devez nettoyer votre matériel entre chaque culture avec de eau
clair et du vinaigre blanc. C’est le meilleur moyen de bien désinfecter. L’hygiène des mains doit être également impeccable !

« Pas de manipulation sans lavage des mains. Pas de matériels non désinfectés. Les graines germées sont comme des bébés, elles sont très fragiles bactériologiquement ! »

En pratique :

  1. Je fais tremper mes graines quelques heures (selon les indications du paquet de graines)
  2. Je rince mes graines et j’égoutte
  3. Je place mes graines « à l’ombre » dans un endroit tempéré. Ne les mettez surtout pas au bord d’une fenêtre avec une lumière directe dessus.
  4. J’arrose mes graines matin et soir (bien égoutter) le nombre de jours écrit sur le paquet.
  5. Je rince et je déguste.
  6. Conservation au frigo (deux trois jours) dans un récipient sur un essuie-tout mouillé.

A quel stade les manger ? Certains les mangent avec une petite feuille, d’autres avec seulement le germe. A vous de voir comment vous les préférez. Dans tous les cas, les «coquilles » des graines n’ont pas grands intérêts nutritifs, c’est pourquoi, on rince bien les graines avant de les consommer.

Voici quelques petites astuces pour bien réussir vos graines germées :

  • Prenez des graines de 1ère qualité (bio bien sûr)
  • Il faut en fait garder le bon équilibre entre l’eau, l’air et la chaleur. C’est cela qui amène la germination.
  • Vos graines dans le germoir doivent être bien aérées, pas trop entassées les unes sur les autres.
  • Ne mettez pas vos graines en plein soleil/lumière. Elles se dessècheraient.
  • N’utilisez pas non plus, d’eau trop chlorée, cela empêcherait la germination.
  • Faites attention aux moisissures : Si cela vous arrive c’est probablement parce que les graines ne sont pas assez égouttées, ou qu’il n’y a pas suffisamment d’aération (par exemple, il y a trop de graines dans votre germoir). S’il y a moisissures, hop, à la poubelle. Il ne faut pas prendre de risques et bien sûr GROSSE désinfection !

Allez à vous de jouer ! Dans les commentaires, faites moi un retour de vos expériences ou dites moi quelles sont les graines que vous préférez.

Végétalement vôtre,

Anne

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*