Frais mes légumes, frais !

Bonjour, aujourd’hui nous allons parler de la fraîcheur et de la qualité nutritive de nos légumes.

panier légumes

Nous avons tous tendance à croire que manger des légumes frais nous apportera de meilleurs nutriments que s’ils sont en conserve ou surgelé. Et bien c’est faux ! Si effectivement vous mangez un légume qui vient juste d’être cueilli sa valeur nutritive sera au top bien évidemment. Si par contre le légume que vous avez dans votre assiette, à préalablement fait des centaines de kilomètres, ou a attendu dans votre frigo une bonne semaine, ses qualités nutritives auront largement diminué. Je vous entends dire « Ah ben mince alors ! »

« Effectivement nous ne pouvons pas tous avoir un potager ou s’approvisionner de légumes locaux tous les deux jours. Alors que faire ? »

Et bien tout simplement, vous pouvez consommer des légumes surgelés ou en conserve. En effet, la majorité des légumes sont surgelés dans les premières heures après leur récolte. Et la surgélation garantit l’ensemble des nutriments. Vous aurez donc des légumes au top pour votre santé !

Et pour les légumes en conserve ? Ils sont aussi conditionnés au plus proche de leur récolte.  Les légumes sont donc chauffés  via une stérilisation ou une appertisation. À l’exception de la vitamine B1, ces légumes conservent tout autant sinon plus de vitamines et de sels minéraux que les aliments que vous cuirez vous-même. Vous pouvez donc tout à fait, faire un choix santé en mangeant des légumes en conserve. Une petite remarque néanmoins : préférez prendre vos légumes dans des bocaux en verre plutôt que dans des boîtes métalliques. Je vous laisse relire mon article sur ce sujet.

Autre remarque : Faites bien les curieux lorsque vous achetez vos légumes frais sur un marché. Là aussi on imagine que la courgette qu’on achète a été cueillie la veille à quelques kilomètres d’ici. Mais sur les marchés, vous avez de multiples revendeurs, qui ont acheté leur légumes à Rungis sur le marché international de fruits et légumes (région parisienne). Ces légumes peuvent donc avoir été récoltés à quelques kilomètres de chez vous, avoir voyagé en camion jusqu’à Paris, puis être  redescendu toujours en camion jusqu’à votre revendeur.

Je vous vois arrondir la bouche et faire des « oh c’est pas vrai ! » et bien si ! Alors bien sûr, consommer des légumes dans ces conditions-là  ce n’est ni un acte santé, ni un acte écologique. Mener donc votre enquête habilement et vous serez sûrement surpris !

Voici quelques autres astuces :

  • Si vous achetez de bons légumes frais locaux une fois par semaine, vous pouvez, dès le retour du marché préparer et congeler les légumes que vous n’utiliserez pas dans les jours prochains.
  • Je vous rappelle également que les légumes et les fruits d’ailleurs sont sensibles à la chaleur et à la lumière. Quand je parle de sensibilité, cela signifie que la chaleur et la lumière altèreront les qualités nutritives de votre aliment. Cela signifie donc que je vous conseille d’arrêter de vous faire de belles bannière de légumes pour décorer votre cuisine. Il est préférable de les stocker au réfrigérateur, ou dans un endroit frais et à l’abri de la lumière.
  • Dernière petite remarque, faites attention lorsque vous achetez des légumes surgelés ou en conserve, qu’il n’y ait pas des additifs alimentaires superflus ou bizarres (genre graisse animale, arôme naturel, sel, conservateur, …)

Voilà voilà, vous savez tout sur la conservation des légumes. Maintenant peut-être que vous vous avez du mal à varier les cuissons, vous tournez en rond dans vos recettes pour cuisiner vos légumes. Ce sont des thèmes que j’aborde en profondeur dans le programme comment devenir végétarien. Vous y apprenez notamment respecter la saisonnalité des légumes, vous découvrirez de nouveaux légumes, de nouvelles façons de les cuisiner, vous apprenez à en faire un élément central dans votre assiette, en faire des pâtisseries salées, des steaks végétaux, des farcis, à les combiner avec des graines, du tofu, des oléagineux, des céréales , …

Bref via ce programme, vous ne verrez plus les légumes comme de simples légumes d’accompagnement. ils seront les rois dans votre assiette pour votre plus grand plaisir gustatif et santé

Végétalement vôtre,

Anne

comment-devenir-vegetarien-horizontal

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*