COP 21 : Des petits pas (ou pas ?)

« COP 21, retour sur les ambitions, déceptions et avancées »

Ce matin, j’ai assisté à une conférence sur ce thème.

C’était très intéressant, dans le sens où nous, citoyens français, nous nous sommes tous dit : La COP 21 ne changera rien aux problèmes de notre planète. Nous avons la critique facile et finalement, nous voudrions que des actions concrètes mondiales soient appliquées maintenant et tout de suite par tous.

Il faut bien comprendre que la COP 21, c’était 40 000 participants et 196 pays signataires. Vous pensez bien, qu’il faut beaucoup de diplomatie pour faire avancer tout ce petit monde : Il faut le temps à chacun de réfléchir, de se réunir, de trouver des solutions, de les formaliser, de les financer, de les mettre en pratique, etc… Donc cela prend des années…

Il y avait 4 objectifs cette année pour la COP 21 : COP 21

  • Limiter le réchauffement climatique à +2 degrés maximum d’ici à 2100 : Le comparatif se fait par rapport aux températures de l’ère préindustrielle (1880-1899). Pour information, 2015 a été l’année la plus chaude depuis 136 ans. Et de plus, en 2015, nous avons atteint le seuil +1° par rapport aux températures des années 1880/99.
  • Engager tous les pays du monde dans cette action : Pour cette COP 21, chaque pays est arrivé avec son plan d’action national pour réaliser une réduction de l’impact des gaz à effet de serre.
  • Engager financièrement des fonds pour aider les pays en voie de développement : En effet, les pays en voie de développement n’ont pas les moyens d’investir dans le développement durable, les énergies renouvelables, etc… En plus, certains pays demandent en quelques sortes « le droit de polluer », car nous pays « du nord », avons pu nous développer économiquement « sans prendre en compte les notions environnementales ».
  • Engager chaque citoyen par des actions simples : En effet, les politiques ne sont pas les seuls responsables. Chaque citoyen est acteur du bien être de la planète. 

L’engagement des pays se fait sur la base du volontariat. La diplomatie a un rôle important pour arriver à rassembler tout le monde, quitte à ne pas faire de Révolution, le but est vraiment d’avancer ensemble, quitte à faire une politique de petits pas.

Alors, oui ! La COP 21 a bien un intérêt pour la planète, même si l’on a l’impression que « cela n’avance pas vite »… Elle a au moins l’intérêt de réunir beaucoup d’acteurs, afin qu’ils réfléchissent et trouvent des solutions pour changer le « monde ».


La conclusion que j’aimerai apporter à cet article, c’est que nous ne pouvons pas laisser à nos politiques, la responsabilité du bien-être de notre planète. Il est facile de dire que nos politiques n’avancent pas, mais est-ce que  nous-même, individu, nous employons à améliorer le bien-être de la planète ? C’est vraiment à chacun de faire nos petits pas.

« Nous ne pouvons pas laisser à nos politiques, la responsabilité du bien être de notre planète. « 

Alors quel est votre prochain petit pas ?

  • Planter des arbres dans votre jardin
  • Faire pipi dans la douche
  • Mettre un stop pub sur votre boite à lettres
  • Nettoyer au vinaigre blanc
  • Acheter des ampoules à économie d’énergie

Devenir végétarien est un vrai petit pas (quoique c’est presque un grand pas), car l’élevage a un vrai impact sur notre planète.

Voici une petite vidéo pour vous aider à comprendre :

Comprendre l’impact de la viande sur l’environnement

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*