Devenir veggie, pour moi c’est impossible !

croyances-veggie-1Je rencontre beaucoup de personnes qui veulent devenir veggies mais qui ne le font pas. Je me suis demandée qu’est-ce qui pouvait bien les freiner ? Pourquoi ne passaient-elles pas à l’action ? En fait, je me suis rendue compte que ces personnes-là étaient tout simplement accrochées à des croyances limitantes sans s’en rendre compte.

Bien sûr, je ne fais pas cet article pour me moquer, on a tous des croyances limitantes dans des domaines différents.

Devenir végétarien, mine de rien, ça ne va pas que chambouler notre alimentation. Non, non, cela va toucher aussi à notre santé, à nos relations avec les autres, à notre porte-monnaie, à notre organisation, etc…

Je vais prendre l’exemple de quelques personnes avec qui j’ai discuté :

La santé des végétariens :

Géraldine pense que les végétariens sont des personnes qui ont plein de soucis de santé, qu’ils sont tout pâlichons, qu’ils manquent de fer et de protéines. Et que puisqu’elle est très sportive (elle fait de la musculation) qu’elle ne peut pas être végétarienne !

marionetteHeureusement Géraldine se trompe. Elle tient peut-être ces croyances de personnes désinformées (qui sont sûrement omnivores), ou de son papa qui lui a répété en boucle toute son enfance qu’elle devait manger sa viande si elle voulait devenir grande et musclée… Il existe quantité de sportif de haut niveau qui sont très performants, et quantité de personnes végétariennes et végétaliennes qui sont en plein forme !

« Il suffit juste de savoir équilibrer ses menus (comme dans toute alimentation). »

La relation avec les non-veggies :

Mathieu a peur du regard des autres, il se dit que sa mère va s’inquiéter, que sa grand-mère le forcera à manger le poulet de sa basse-cour, que ses potes du rugby se moqueront de lui et que ce sera également compliqué avec ses collègues de bureau, … Bref alors qu’il sait que c’est une super démarche pour l’environnement, être veggie est trop compliqué pour lui, il ne veut pas se sentir exclu de son cercle familial ou amical…croyances-veggie-3

C’est vrai que la relation aux autres peut être délicate, mais on a tous dans notre vie, fait des choix qui influencent notre relation aux autres : sortir avec une fille qui ne plaît pas à papa-maman, décider de vivre dans un autre pays, faire un métier qui a des horaires inversés à notre entourage, etc…

« Et puis, il y  a des astuces pour bien le présenter et ne pas choquer les autres et ne pas partir dans des débats. »

Par exemple, ne dites pas « je suis végétarien », mais « je ne mange pas de viande ». Je vous fais rire ? Vous pensez que cela ne changera rien. Et bien essayez, je vous jure que les réactions ne seront pas les mêmes !

L’organisation en cuisine :

liberte-femmeJeanne veut devenir végétarienne, mais pas ses enfants et son chéri. Du coup, elle est fatiguée d’avance en s’imaginant la création de deux menus à chaque repas ! Et puis, elle se dit qu’elle a déjà assez à faire avec le chat qui met des poils partout dans la maison, les devoirs des enfants et tout le reste, elle n’a pas le temps de devenir veggie. Pourtant elle aime tant les animaux !

Dans les faits, cuisiner veggie ne prend pas plus de temps que cuisiner omnivore. J’ai déjà fait un article dessus, alors je vous laisse le lire 🙂 : voir l’article

Je n’aime pas la cuisine veggie :

croyances-veggie-2Marie se dit qu’elle devrait être veggie, mais elle aime tant la viande. Et en plus elle n’aime ni les légumes, ni les légumineuses… elle ne pourra plus rien manger !

J’ai conseillé à Marie d’aller regarder des livres de cuisine veggie et de saliver, je suis sûre qu’elle peut trouver des recettes qu’elle va kiffer. 🙂 Et puis elle peut aussi aller manger dans des restaus veggies et découvrir de vrais plats veggies (pas juste des légumes d’accompagnement, hein ?)

« Je suis sûre que vous pouvez saliver devant un plat veggie. »

Et aussi :

J’ai aussi découvert que certains pensaient que manger veggie, ça allait ruiner leur porte-monnaie (alors que c’est le contraire), que tous les veggies étaient intolérants et extrémistes, que les animaux n’ont pas souffert quand c’est de la viande bio, que ça sert à rien d’être végétarien, etc…

Et si vous vous lanciez un défi !

Depuis ma discussion avec eux, les personnes citées dans cet article (certains se reconnaitront ) sont passées à l’action : certaines sont devenues végétariennes, certaines sont sur le chemin du flexistarisme.

Je me suis dite alors que je pouvais peut-être aider un plus grand nombre de personnes à passer ce cap ! J’ai du coup créé le défi gratuit : « Je casse mes croyances limitantes et deviens veggie ».

Et si maintenant vous vous donniez une chance comprendre votre blocage ?

bandeau-defi-croyancesEt vous ? Quels sont (ou ont été ) vos freins ? Racontez moi sous les commentaires.

Share

Répondre à Anne (Pois Chiche & Sésame) Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2 Des réflexions sur “Devenir veggie, pour moi c’est impossible !

  1. Merci beaucoup pour cet article!
    Joaillerie réussi depuis 1 mois 1/2 a être veggie mais mon petit homme a du mal avec les invitations chez les omnivores. Il ne veut pas choquer ou imposer à l’hôte sa conscience…
    je suis sûre que cet article va lui faire du bien. Merci encore.