Attention, je mors !

millaBonjour mes amis, je vous préviens de suite cet article ne va pas plaire à tout le monde ! Oui-Oui car je vais raconter ma vie et en plus ça va cliver grave !

Sans m’étendre sur le sujet, je suis en pleine séparation et en plein déménagement. Et ma prochaine maison, avec mes moyens limités, n’aura pas de jardin.plus, je prévois de prendre un travail salarié en supplément de mon activité d’autoentrepreneuse pour arriver à vivre décemment moi et mes enfants. Bref, je ne vous dis pas cela pour que vous vous apitoyez sur mon sort, c’est la vie, c’est un nouveau départ.

C’est donc avec beaucoup de regret et de tristesse, que je viens de prendre la décision de me séparer de ma petite chienne. C’est un border collie d’un an et demi, donc un chien très très dynamique et jeune qui a vraiment besoin de passer beaucoup de temps en extérieur. Ne pouvant pas lui donner ce confort et cette joie, je me suis mise en quête d’une maison d’accueil et d’une famille à la hauteur de l’amour que j’ai pour elle. J’ai donc posté, sur ma page personnelle Facebook, de belles photos si qu’une petite annonce. Une annonce que j’ai clôturée par une mini phrase qui disait « prix à débattre ».  Oui je voulais une belle famille d’accueil, pas une personne qui serait intéressée pour faire des trafics de chiens et qui donc la prendrais gratuitement. Vous le savez comme moi sur Facebook, nous trouvons tout et n’importe qui ! De toute façon, je n’avais pas le cœur de la vendre, car c’est quand même un membre de ma famille, elle a été mon compagnon de route pendant un an, elle m’a appris ce qui était l’amour inconditionnel, et m’a aussi fait comprendre des choses par rapport à mon rapport à l’autorité. Bref je ne vais pas vous étendre sur le sujet. Mais quand on aime quelqu’un, que ce soit une personne ou un animal, on ne doit pas être égoïste en la privant de liberté, car ce n’est plus de l’amour mais de l’attachement. Donc j’ai mis « prix à débattre » sur cette fameuse annonce, en me disant que cela repousserait peut-être les malotrus et que de tout de façon je la donnerai.

Mais que n’ai-je écrit ! Moi une Veggie coach ! Une personne sensée adorer les animaux, les respecter ! Je prenais mon chien pour un objet ! Je n’étais pas digne d’accompagner les gens dans leur démarche végétarienne !!!!

Des messages comme cela, j’en ai reçu des dizaines en une seule journée, sous le post ou même en message privé ! Des messages dégradants , insultants ! De personnes qui ne me connaissent même pas ! De personnes qui ne connaissent en aucun cas ma situation personnelle et professionnelle ! J’ai été jugée et condamnée sans aucun procès !

Je tiens à préciser que si vous êtes de ces personnes,  je vous encourage vivement et rapidement à arrêter de me lire, à cesser d’être mon « ami », à cesser de suivre ma page professionnelle et mon site internet.

Moi qui prône la bienveillance et le respect des autres, je ne comprends pas votre attitude ! Je suis loin d’être parfaite, mais je fais de mon mieux, en prenant tous les paramètres que j’ai en compte.

Pour ceux qui s’intéressent au sort de Milla, je lui ai trouvé une magnifique famille auprès de laquelle elle pourra gambader dans un énorme jardin à la campagne. Elle ira d’ailleurs découvrir la plage et la mer cet été ainsi que les beaux coteaux des Alpes cet hiver. Elle continuera à faire ses promenades le long du Canal du Midi et jouera régulièrement avec des enfants.

Bref j’aime ma chienne, et je lui souhaite une merveilleuse vie plein de joie.

Végétalement vôtre,

Anne

PS : Ne vous inquiétez pas, ma colère va retomber comme un soufflé dans quelques heures, et vous me retrouverez avec ma bonne humeur et mon dynamisme dès demain. Promis 🙂

PS du PS : Oups, avec tout ça j’allais oublier, il ne vous reste que quelques heures pour vous inscrire au programme « Comment devenir végétarien ».

cdv-oui-je-suis-super-motive-170

Share

Le défi des 100 jours « alimentation »

Aujourd’hui j’ai reçu un cadeau, un cadeau envoyé par un ami très cher, emballé dans une fine feuille de soie verte, avec un petit crayon de couleur arc-en-ciel, des petits autocollants et une dédicace d’une personne qui m’inspire beaucoup Lilou Macé. Certains l’auront deviné, certains me suivent déjà depuis assez longtemps pour le savoir, je suis une accro du développement personnel. Je pense que la vie est une opportunité créée pour qu’on aille vers la meilleure version de nous-même, un cadeau pour nous permettre de développer nos qualités.

défi-100-jours-alimentation

Il y a quelques années, j’ai découvert le défi des 100 jours. C’est quoi exactement ? Le principe est très simple : on se fixe un objectif personnel, qui doit se réaliser dans les 100 prochains jours. Pour arriver à cet objectif, on utilise des outils, pour la plupart du temps gratuits, comme par exemple : s’appuyer sur la communauté des co-créateurs, pratiquer la gratitude, méditer, lire des lectures inspirantes, rencontrer des co-créateurs, … vous pouvez également utiliser des cahiers d’exercices qui vous accompagneront durant 100 jours. Pour tout vous dire, j’en suis à ma 7ème saison. Et par exemple, lors de ma première saison, j’avais pour objectif de trouver le job de mes rêves, c’est donc lors de cette première saison que je me suis créée le métier de Veggie coach et que j’ai créé mon entreprise Pois chiche & Sésame. Les saisons d’après, j’ai eu pour objectif d’ouvrir mon cœur, d’être plus patiente en tant que maman, de développer mon activité professionnelle, d’attirer l’abondance etc…

La régularité, la formulation de nos intentions ainsi que la visualisation quotidienne de notre but à atteindre accélèrent notre potentiel d’une façon incroyable !

Comme je vous le disais à l’instant, je viens de recevoir un cadeau. Et ce cadeau, c’est le 4ème opus, le cahier du défi des 100 jours « alimentation » de Lilou Macé et Jym Macé (son père). C’est un cahier d’exercices pour une alimentation consciente. Ici pas question de parler de régime ! On va apprendre durant 100 jours (avec un exercice par jour) à écouter son corps, à comprendre son énergie, à suivre ses sens, à faire preuve de bienveillance envers nous-même, à créer des rituels alimentaires, etc. .. c’est un cahier qui va bien au-delà de la diététique ou du savoir culinaire, il va révolutionner notre façon de manger, notre façon de voir notre corps, notre façon de le nourrir.

Alors vous en avez marre de voir la nourriture comme une frustration ? Vous vivez avec une relation compliquée avec les aliments ? Vous avez du mal à trouver le type d’alimentation qui vous convient ? Ce cahier d’exercice est pour vous  !

De nombreux co-créateurs vont commencer ce défi alimentation le 17 juin prochain. Je vous encourage vivement à suivre les lives de Lilou et avancer vers une alimentation consciente, de quoi avoir un esprit sain dans un corps sain.

Le site du défi des 100 jours

La page facebook de Lilou Macé

Personnellement je vais être de la partie, et je vous tiendrais au courant 🙂

Végétalement vôtre,

Anne

PS : Ce cahier n’est pas conçu pour faire l’éloge du végétarisme. Il peut être utile pour tout le monde : omnivore, vegan, végétarien, sans gluten, crudivore, insectivore, herbivore, granivore (qui se nourrit de graines), frugivore (qui se nourrit de fruits, de végétaux), piscivore (qui se nourrit de poisson), lignivore (qui se nourrit de bois), fumivore (qui absorbe la fumée), énergivore (qui consomme beaucoup d’énergie)… lol ok vous avez compris, c’est pour tout le monde !

 

 

Share

Je suis libre

Bonjour à tous, aujourd’hui j’ai envie de parler de liberté. Qu’est-ce que ça évoque pour vous la Liberté ?

liberte-aigle
Pour moi, c’est être libre de penser, être libre de créer, être libre d’être moi-même devant tout le monde et en n’importe quelles circonstances. Être libre de penser ce que je veux, m’exprimer comme je le veux, dire ce que je veux, de travailler comme je le veux, me reposer quand je le veux…

Et bien aujourd’hui, je me sens libre ! Voilà plusieurs mois que je travaille sur ma liberté. Je me suis créée un métier qui m’épanouit et contribue au bien-être du monde, qui l’améliore chaque jour,… Ce métier me permet d’exprimer tous les jours mon message, de plus en plus haut, de plus en plus fort, avec toujours autant d’amour et de bienveillance pour les autres et pour moi-même.

La Liberté, c’est aussi se détacher du regard des autres. C’est être purement aligné à nos valeurs, sans se sentir blessé par le regard de l’autre, par les remarques malveillantes. Être libre, c’est être comme le vent, de contourner les obstacles avec fluidité, c’est de toujours trouver un chemin pour avancer vers notre but, c’est être fort et doux à la fois.

Être libre, c’est aussi ne pas craindre de ressentir les émotions. C’est rire quand on a envie, c’est pleurer quand on est triste, c’est crier quand on est en colère !

Certains voient le végétarisme comme une prison, comme un régime qui nous emprisonne, qui nous contraint à se priver d’aliments. Moi je le vois comme une liberté ! Personne ne me force, pas même moi ! Au contraire je me libère des carcans de notre société, je me libère de la violence faite aux animaux, je suis libre et cela me donne de la force, de l’amour, de la compassion, cela me rend plus humaine, plus consciente de mes gestes, plus consciente de mes actions et de mes responsabilités envers le monde. Cela me donne une énergie de folie, positive et saine…

Et vous êtes-vous libre ? Qu’est ce qui vous emprisonne ?

Végétalement vôtre,

Anne

Share

Je ne suis pas parfaite et ça me plait !

Ça pourrait être le prochain titre du livre de Lilou Macé. Mais non, c’est le titre de mon article d’aujourd’hui, lolll…

Il y a quelques jours c’était l’anniversaire de ma fille. 10 ans déjà ! Que ça passe vite ! Bref, c’était son anniversaire et comme tout anniversaire nous avons convié ses amis. J’ai fait un énoooooorme gâteau au chocolat et j’ai aussi acheté des bonbons. En temps ordinaire, les bonbons sont quelques peu proscrits à la maison. Je préfère leur donner des fruits secs ou un carré de chocolat. Un anniversaire, c’est quand même un jour particulier, donc je laisse faire à mes enfants des choses qu’on ne fait pas habituellement, par exemple acheter des bonbons.

je-ne-suis-pas-parfaite
Dans les bonbons, il y a beaucoup de cochonneries : Les colorants, les additifs et la fameuse gélatine,… Vous savez ce que c’est la gélatine ? C’est en fait le résultat d’os et de cartilage bouillis et réduits en poudre. Beurk…. Bah oui, c’est pas très jojo ! Tout ça pour vous dire que ma fille avait envie de chamallows. J’avoue que j’ai failli faire la mère relou en lui disant « ah ben non Camille tu sais bien qu’il y a de la gélatine dans les chamallows ! » Mais j’ai pris sur moi et j’ai acheté des chamallows.

Je crois qu’il faut être honnête avec nos enfants, les miens savent donc d’où vient la viande, d’où vient la gélatine, mais je ne souhaite pas leur imposer mon alimentation. Je préfère que cela vienne d’eux. Je veux qu’ils soient convaincus lorsqu’il prendront la décision (ou pas) de devenir Veggie, je veux qu’ils sachent argumenter et se défendre auprès des autres, je veux que ce soit une décision prise avec plaisir et non pour faire plaisir à maman ou par obligation de maman. Mes enfants sont donc flexitariens, car à la maison tout le monde mange végétarien, mais à la cantine ils mangent de la viande et du poisson comme les autres enfants.
J’ai donc beau être Veggie coach, je n’impose pas mon mode d’alimentation à mon chéri ou à mes enfants. Lorsqu’on devient Veggie, c’est une vraie question à se poser, surtout si c’est vous qui faites la cuisine. Il faut aborder une vraie discussion avec l’ensemble de la famille afin de poser les choses. Qui mangera quoi ? Qui cuisinera quoi ? Qui fera les courses ?

Il faudra peut-être que tout le monde fasse des compromis. Et il est très important que cela se fasse dans la bienveillance, la compréhension des besoins de chacun et le respect des règles établies ensemble.

Ce genre de thème d’aspect social du végétarisme fait entièrement partie des sujets et que l’on peut aborder en accompagnement individuel. Je peux vous aider à trouver les bons arguments, les bons compromis pour que vous retrouviez l’harmonie au sein de votre famille lors des repas. Car cela peut apporter une ambiance très lourde aux repas quotidiens s’il y a des discordances, des incompréhensions de part et d’autres.
Cliquer ici pour avoir plus de renseignements sur l’accompagnement ultra personnalisé que je propose via l’accompagnement Go Veggie :

banniere-go-veggie-8

Végétalement vôtre,
Anne

Share

En route vers la concrétisation de mes projets

Bonjour, comment allez-vous ? Ce matin j’ai envie de vous parler de mes projets professionnels. Des idées, c’est pas ça qui me manque ! Ma tête en déborde !  J’ai sous le coude, un programme pour mieux connaître les céréales et pour en découvrir de nouvelles, un programme tout en live pour avancer en groupe vers le même but, etc… je suis également en train de lancer un accompagnement pour les restaurateurs, notamment dans les écoles pour mettre en place des repas Veggie …

salon-veggie-world-paris-octobre-2017

Mais actuellement mes efforts se concentrent sur deux projets principaux. En effet,  je rêve d‘être exposante au salon Veggie World en octobre prochain sur Paris. C’est une énorme vitrine qui regroupe tous les professionnels de ce secteur. Je le vois un petit peu comme le Graal, comme la reconnaissance de mon activité,… là-bas je pourrais créer de nouveaux partenariats et je pourrai diffuser mon message à de multiples personnes. Vous le savez, ou vous le devinez, je ne souhaite pas devenir une star ou être célèbre, je souhaite seulement diffuser le message que devenir Veggie est simple et ludique, le message qu’un Veggie améliore sa santé et améliore le monde. Ce message est à mon avis bien plus important que ma propre personne, mais j’en suis un des vecteurs. Pour être exposante au Salon veggie world pendant 2 jours sur le plus petit stand possible soit 4 mètres carrés, j’ai besoin de 850 €. A cela il faut rajouter le trajet les frais d’hébergement et de restauration pour moi et mon conjoint, ainsi que l’impression de Flyers et de cartes de visite soit environ 1650 €.

Le deuxième projet qui me tient vraiment à cœur, c’est de pouvoir développer ma chaîne Youtube afin de vous proposer des vidéos gratuites de préparation de recettes veggie et de présentation de techniques culinaires. Comme vous l’avez compris, je voudrais qu’elles soient gratuites mais de qualité ! Pour filmer des mains en train de cuisiner le plus simple est d’avoir une GoPro.

Vous l’avez donc bien compris, j’ai plein d’idées, plein de projets, mais j’ai besoin d’un coup de pouce financier.

Alors j’ai choisi de créer une campagne de financement participatif Blue bees. C’est drôle comme la roue tourne, j’ai passé de nombreuses années, à donner quelques dizaines d’euros par mois à des projets où j’avais un réel coup de cœur. J’ai donc aidé l’application végé-table qui recence les restos veggies de France, le Veggie Van, un food truck végétarien sur Toulon, l’escargot tranquille, une micro ferme végétale expérimentale dans la Mayenne, Vegane and Co, le premier magasin végan de Bordeaux mais aussi l’application Petit BamBou, la première bourse de jouets solidaire en ligne, etc… et bien aujourd’hui c’est à moi de vous demander un petit geste, pour que mon entreprise Pois chiche & Sésame soit plus visible, pour que mon message et mon savoir soient partagé à un maximum de personnes.

Oui aujourd’hui je fais marcher la solidarité, vous qui me lisez régulièrement, si vous aimez mon message, si vous aimez ce que je vous propose, je vous serais très reconnaissante de porter votre contribution à mes projets.

Comme dans tout financement participatif, vous pourrez en échange de votre contribution gagner de nombreux cadeaux : je suis en train de vous créer un joli e-book de 30 recettes Veggies et vous pourrez également gagner des programmes « je sais cuisiner des légumineuses » ou « je sais cuisiner du tofu » ainsi qu’un rendez-vous skype pour faire le point sur votre alimentation  ou carrément l’accompagnement individuel  Go Veggie !

Pour m’aider, vous pouvez faire plusieurs choses :

  • Vous pouvez vous faire plaisir en contribuant financièrement à mon projet et gagner une belle contribution
  • Vous pouvez aussi diffuser l’information à votre famille, à vos amis sur vos réseaux sociaux. N’oubliez pas d’y ajouter un petit mot personnel du genre :  » je connais bien Anne, ce qu’elle fait est super ! Il faut l’aider ! » Lol rien quand vous écrivez en ça, mes joues ont rosi de gène ! C’est pas facile de demander des sous !

Je contribue maintenant

Enfin bon, je compte sur vous ! Le moindre petit pas nous dirige vers le but. Je vous remercie pour tout ce que vous faites pour moi.

Végétalement vôtre,

Anne

Share

Sud Ouest : Une Veggie coach sur le marmandais

Oh surprise : un appel en fin de semaine pour venir m’interviewer ! Elodie Viguier, journaliste à Sud Ouest Marmande, a été séduite par la nouveauté de mon métier, ainsi que par mon ambition d’éduquer en toute bienveillance les enfants à réduire leur consommation de produits carnés. Je vous laisse découvrir l’article.

article-sud-ouest

Pour plus de visibilité vous pouvez le lire ici en PDF

Ayant plus de 10 ans d’expérience en restaurant, je connais bien les problématiques terrain dans ce milieu. La demande de repas végétarien dans les écoles, est une réalité de plus en plus affirmée, qui va demander au chef cuisinier de s’adapter autrement que par une simple assiette de légumes. Je peux donc les accompagner. Si vous connaissez des collectivités ou des écoles qui souhaitent être accompagnées pour mettre en place des repas végétariens/végétaliens, partagez-leur cet article ou donner-leur mes coordonnées : contact@commentdevenirvegetarien.fr  ou Anne POLET, entreprise Pois chiche & Sésame au 06 01 73 18 28.

Végétalement vôtre,

Anne

Erratum : Cela fait 3 ans que je suis veggie (et non un an et demi).

Share

Que faites-vous de votre énergie ?

Coucou les amis, en ce vendredi matin j’ai une super patate, une énergie de folie, je sens que je suis vraiment dans le flow, je navigue entre mes idées créatrice, le partage de mes expériences, la dégustation de l’instant présent, je souris à tout et pour tout, je danse autour des difficultés et les contourne en chantant… Je suis dans une période de ma vie où tout n’est pas parfait, mais je me sens très heureuse.

energie2

Et justement hier, on m’a demandé : « Mais d’où tiens-tu toute cette énergie ?«  Très honnêtement, sur le coup j’ai souri mais je n’ai pas su quoi répondre.

Force est de constater qu’effectivement, je me sens investie d’une énergie positive et infinie. Alors que je travaille de plus en plus, alors que mon planning est plein à craquer, … lol

Ce matin en me baladant, comme je le fais tous les jours le long du canal du midi, je repensais à cette question. Et je me disais qu’effectivement durant ces dernières années, je m’étais transformée. Je ne parle évidemment pas de mes quelques cheveux blancs qui commencent à poindre du nez, ni de mes superbes poignées d’amour,… Je parle d’une transformation profonde, celle qui se fait à force de travailler sur son état d’esprit, à force de tout faire pour être alignée à ses convictions profondes, celle qui arrive quand on se sent utile au monde, quand on se sent à sa place. C’est venu petit à petit, des événements marquants de ma vie m’ont fait avancer de façon spectaculaire.

  • Tout d’abord, l’école de management en restauration que j’ai effectué où le directeur était un féru de développement personnel. Il m’a appris l’impermanence des choses, l’instant présent et l’importance de cultiver la joie au quotidien.
  • Puis mon divorce. Oh oui le divorce est une sacrée claque, qui remet les pendules à zéro ! Mais avec le recul, je remercie la vie, d’avoir vécu pareil expérience. Cela m’a fait rentrer directement dans mon rôle de mère, cela m’a fait voir les parties les plus noires de mon être, les parties pleine de colère, …
  • Ensuite, il y a le moment où j’ai décidé de suivre des enseignements bouddhistes. Ces enseignements m’ont appris à remplacer ma colère par de l’amour, à m’apprécier comme j’étais, à comprendre que j’étais la seule actrice de mon propre bonheur ! Que tout était juste et à sa place ! Que tout ce qui se passait à l’extérieur de moi, était le propre reflet de mon intérieur.
  • Puis, la décision de manger végétarien. C’est une décision importante, qui a contribué très activement à m’aligner encore plus à mes convictions personnelles. J’ai senti que je pouvais être en accord avec tout mon être, avec toutes mes valeurs, par le simple fait d’être végétarienne. Aujourd’hui, je comprends que j’ai fait un grand pas vers Moi ce jour là. Je me suis dite un grand Oui : “Oui, je me respecte”, “Oui, je suis actrice de la paix dans le monde”. Paradoxalement, c’est une décision qui m’est tombée de dessus, comme cela… Et j’ai su de suite, que c’était une évidence !
  • Et enfin, la décision de tout quitter pour partager mon savoir, pour accompagner les personnes à devenir veggie. J’ai quitté un travail avec une opportunité de carrière, un salaire mensuel avec des primes, … J’ai aussi quitté un patron incompétent, une entreprise sans foi ni loi, des horaires de folie, … Je l’ai quitté pour revenir à l’essentiel, m’occuper de mes enfants, profiter de ma vie et partager mon savoir ! Et tant pis, si mon revenu est aléatoire ! Ma joie, mon bonheur, mon énergie est au plus haut ! Que c’est bon, mes amis !

La vie est belle n’est-ce pas ?

Je me sens remplie d’amour chaque jour, et cela me donne d’une énergie incroyable, cela me donne des ailes, et c’est magique de partager cela avec vous.

Quand je vois mes clients se transformer, c’est tout aussi magique ! J’adore ça ! C’est beau ! Je crois fondamentalement que nous sommes sur terre pour nous transformer, pour aller vers la meilleure version de nous-même.

Dans notre monde, dans nos pays “riches”, nous avons la possibilité de manger, de se faire plaisir sans nuire à notre santé, en mangeant des aliments végétaux paisibles et vivants. Et manger de la chair animale, se nourrir du sang des autres, cautionner la violence des élevages et des abattoirs, n’est pour moi, pas en adéquation avec une démarche de développement personnel, d’amélioration de soi.

Tous les Veggies vous le diront ! En passant à une alimentation végétale, le corps et l’esprit s’allègent et se gonflent d’une énergie saine.

Et vous, où mettez-vous votre énergie ? Dans quelles activités ? Dans quelles relations ? Dans quelles valeurs ? Réfléchissez-y. La vie est une opportunité de grandir, …

J’ai encore beaucoup de chemin personnellement à accomplir, mais c’est déjà une joie d’être en chemin.

Végétalement vôtre,

Anne

PS : Je vous propose qu’on chemine ensemble vers la meilleure version de vous-même, vers votre chemin de paix. Via l’accompagnement Go Veggie, je vous transmets mon énergie et mon savoir ! Vous allez devenir un veggie heureux et paisible.

banniere-page-accueil-site-go-veggie

Share

Pour mieux me connaitre

Vous trouverez dans cette rubrique des articles assez personnels. Vous apprendrez ici au cours de vos lectures à mieux me connaitre et à cerner mes valeurs.

N'hésitez pas à partager et mettre des commentaires en bas de chaque article.

Enregistrer

Enregistrer

Bonne lecture 😉

Végétalement vôtre, Anne


 

Je suis libre

Le défi des 100 jours "Alimentation consciente"

Attention je mors !

Je ne suis pas parfaite et ça me plaît !

En route vers la concrétisation de mes projets

Pourquoi j'ai créé Pois chiche & Sésame

Oui, c'est pas tout gratis !

Sud Ouest : Une veggie coach sur le marmandais

Que faites-vous de votre énergie ?

Oui, c’est pas tout gratis !

Bonjour à tous et à toutes, aujourd'hui je vais me lâcher et cela ne va pas plaire à tout le monde ! Oui oui... je vais vous parler d'un sujet qui m'étonne chaque jour un peu plus : les remarques de certaines personnes pour mon activité !
 
Sous le prétexte que j'aide des personnes, je ne devrais pas me faire rémunérer.
 
billet-euros-3

Lire plus

Pourquoi j’ai créé Pois chiche & Sésame ?

Logo_poischichesesame-HD-01C’était il y a à peine un an. En octobre 2015, je me suis levée fatiguée de ma vie, je venais de quitter un travail épuisant en restauration. J’avais bataillé des mois et des mois pour m’épanouir dans ce travail. Je me savais qualifiée, passionnante, bosseuse, et je n’arrivais pas à me fixer dans un travail, je n’arrivais pas à y prendre plaisir.

Lire la suite →

Share