Je suis herbivore

Ce week-end, j’ai vu arriver ma mère avec deux jardinières de herbes aromatiques sous les bras. Que cela m’a fait plaisir !

herbes aromatiques

Ajouter du goût à vos plats :

Persil, estragon, thym, basilic, menthe, coriandre, romarin, aneth, origan, … Miam ! C’est si bon ! J’en mettrai partout ! Il y en a vraiment pour tous les goûts : chaque herbe a sa touche : piquante, anisée, aillée, citronnée, très parfumée, plus douce, …. de quoi relever chaque type de plats : une poêlée de courgettes à la menthe, des pommes de terre rôties au romarin, du fromage de chèvre avec du miel et du thym, des carottes à l’estragon… Les herbes aromatiques peuvent également voler carrément la vedette aux légumes, et devenir la saveur principale du plat : Je fais par exemple une superbe crème brulée au basilic à la framboise ! Un vrai délice ! Ou même une soupe aux petits pois et à la menthe, ou encore un fabuleux taboulé libanais au persil !

En plus d’être super bon, cela ajoute une belle petite touche verte à votre plat.

Cultiver ses herbes aromatiques :

J’adore avoir mes herbes fraîches à porter de main, car plus c’est frais, plus c’est goûteux et sain pour la santé. Et en plus on ne gâche pas ! On prend juste ce qu’on a besoin.

Alors pour les apprentis jardiniers comme moi, on respire, même moi j’arrive à cultiver des herbes aromatiques alors que je n’ai ni jardin, ni la main verte, lol…

Une jardinière, un peu de terreau et hop on arrose régulièrement : Disons tous les jours quand il fait bien chaud, et tous les deux jours le reste du temps (à part s’il pleut). En gros, la terre au cœur de la jardinière doit toujours être un peu humide (pas noyée hein, juste humide)

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas en cultiver, vous pouvez en acheter du bio. Pour le conserver, vous avez plusieurs solutions :

  • Congeler des branches entières.
  • Congeler les herbes aromatiques hachées. C’est très pratique de les mettre bien tassées dans un bac à glaçon.
  • Ou dans un verre d’eau, comme un bouquet et hop au frigo. Vous pourrez les conserver ainsi environ 2/3 jours.

Faire du bien à sa santé :

Les herbes aromatiques sont effectivement un plaisir gustatif à ajouter dans vos salades froides ou au dernier moment pour les plats chauds. Au dernier moment, pour qu’elles gardent toute leur saveur et tout leur bienfait nutritionnel. Car oui, les plantes aromatiques sont vraiment un atout santé pour votre corps : source de vitamine C, de vitamine K, d’antioxydants (ce qui freine le vieillissement du corps), elles aident pour la respiration, la digestion, la circulation du sang, etc etc…

Chacune de herbes aromatiques a ses propres vertus. Je vous laisse regarder un tableau récapitulatif ici.

Allez go les herbivores ! 🙂

Végétalement vôtre,

Anne

Share

Le gras, c’est la vie !

Aujourd’hui nous allons parler du gras ! Sujet qui revient à toutes les bouches maintenant que les beaux jours arrivent et qu’on pense à notre petit bidou dans nos maillots de bain.

 gras huileAh oui dit comme ça, le gras ça fait peur ! On se dit qu’il ne faut pas en manger, que ce n’est pas bon pour notre corps ! Et bien je dis non non et non ! 

« Le gras (ou autrement dit les lipides) est essentiel pour l’organisme. « 

Ce macro-nutriment a un rôle structural dans la construction des muscles et des cellules de notre corps. Les graisses nous réchauffent et aident à protéger nos organes, ainsi  qu’à assimiler les vitamines ADEK.  Et puis bien sûr, les lipides amènent des calories, c’est-à-dire qu’elles nous amènent de l’énergie.

Remarque : Oui là encore, le mot « calories » a pris une signification péjorative au fil du temps. Pourtant un aliment calorique est simplement un aliment qui nous amène de l’énergie. Là où ça peut amener du surpoids, c’est quand on mange trop d’aliments caloriques par rapport à notre dépense énergétique.

Les bons gras et les mauvais gras :

Alors bien sûr, tous les gras ne se valent pas.il y a en deux sortes :

  •  Les acides gras saturés qui proviennent essentiellement des graisses animales (la viande, le poisson, les œufs, les produits laitiers, mais également l’huile de palme ou l’huile de coco). Ce type de gras n’est pas forcément très bon pour la santé, car il contribue à boucher nos artères et à favoriser les problèmes cardiaques. En tant que veggie, notre consommation d’acides gras saturés est très limitée et c’est tant mieux pour notre santé.
  • Les acides gras insaturés qui proviennent essentiellement des aliments végétaux (huile, oléagineux, graines etc…). Il faut noter qu’il y a deux acides gras insaturés essentiels à trouver dans notre alimentation car notre corps ne peut pas les fabriquer tout seul : les oméga 3 et les oméga 6. On retrouve les omégas 3 dans l’huile de noix de colza, de lin, de chanvre mais également dans les poissons gras (pour ceux qui en mangent encore). On retrouve des oméga 6 dans l’huile de tournesol, de maïs, de soja, de pépins de raisin.

Les acides gras insaturés sont bien meilleurs pour l’organisme que les acides gras saturés. Néanmoins, il faut noter de ne pas absorber trop d’oméga 6 par rapport à notre absorption d’oméga 3, car c’est une cause importante de la hausse des maladies cardiaques. En gros, il ne faudrait pas manger plus de 4 à 5 fois d’omégas 6 par rapport à nos omégas 3. En effet, les huiles de tournesol et de maïs sont souvent utilisées dans les plats industriels, pour la cuisson et la vinaigrette dans les restaurants, et bien également dans nos foyers…

Autre remarque : Parmi les acides gras insaturés, on retrouve les omégas 9, acides que notre corps peut fabriquer tout seul. Mais il est très intéressant de renforcer notre apport en oméga 9 via notre alimentation. Le produit emblématique source d’oméga 9 est l’huile d’olive. Cela permet de limiter les maladies cardio-vasculaires, réduire le taux de cholestérol sanguin ainsi que la pression artérielle.

Est ce qu’il y a plusieurs qualités d’huile ?

Bien sûr que non. C’est donc en lisant les étiquettes et en recherchant le système de fabrication que vous comprendrez si telle ou telle huile est de qualité. Je vous ai fait un joli schéma, vous allez vite comprendre la elle est la meilleure pour votre santé.

Alors alors ? Bien sûr vous comprenez aisément que le chauffage des fruits et graines, la forte pression et les ajouts de substances chimiques altèrent énormément la qualité de votre huile. C’est donc bien l’huile bio vierge première pression à froid qui vous garantit un maximum de nutriments et de bienfaits pour votre santé.

En résumé,

  • Lisez les étiquettes
  • Utilisez des huiles vierges de première pression à froid de préférence bio
  • Variez un maximum vos huiles en privilégiant  des huiles riches en oméga 3, 6 et 9

Végétalement vôtre,

Anne

PS : Pour aller plus loin, je vous conseille l’article : Je ne suis pas au régime !

 

Share

B12, vous en êtes où ?

Étant végétarienne, je ne mange plus de viande et de poisson depuis de nombreuses années, mais je mange encore des œufs et des laitages. La nature étant bien faite, j’ai donc en théorie tout ce qu’il faut dans mon alimentation, notamment la fameuse B12.

Bon, je sens que vous me voyiez venir, hein ? Et bien, vous connaissez l’expression c’est le cordonnier le plus mal chaussé ? Et bien plouf, la Veggie coach est tombée dedans ! Je suis en carence de B12 (légère je vous rassure) ! J’avoue que j’ai un peu honte de vous l’avouer… Mais en même temps, cela me permet  de communiquer avec vous sur l’importance du suivi à avoir avec cette vitamine.

« Alors oui, je suis bel et bien une végétarienne, et non une vraie végétalienne. »

Mais par contre, ces derniers mois, j’ai réduit énormément sans trop m’en rendre compte ma consommation de laitages. Je ne mange plus que du fromage de temps en temps (disons une fois par semaine). Concernant les œufs, je n’en mange  disons qu’une à deux fois par semaine.

Comment suivre son taux de B12 ?

L’an dernier quand j’ai fait mon petit check-up sanguin habituel, ma B12 était en pleine forme ! Mais ces derniers mois,  je suis très fatiguée, j’ai beaucoup de douleurs articulaires et même quelques douleurs ou fourmillements dans certains nerfs (pied, poignée). Alors à 37 ans, il y a des jours où je me sens un peu mémé ! Lol ! Mais je ne me suis pas affolée car ma vie personnelle est assez folklorique, je ne dors vraiment pas assez, je travaille vraiment beaucoup, …

« Bref, mon hygiène de vie n’est pas au top  en ce moment ! Et je suis (comme d’habitude) passée en force ! »

Mon cerveau a donc dit à mon corps : « Mais si ! ça va le faire ! Tu vas y arriver ! Ça va aller mieux ! C’est qu’une petite fatigue ! »   Et bien non ! Le verdict est tombé je suis légèrement en dessous du taux de B12 qu’il faut avoir.  Ça a été un choc pour moi ! Je me disais que je prendrais de la B12 quand je serai vraiment végétalienne, et bien non, il faut commencer à la prendre dès que l’on ne mange plus de laitages ou œufs tous les jours. 

Je vous conseille donc d’écouter votre corps (sachant que s’il vous le dit, c’est déjà trop « tard ») et de faire des analyses tous les 1 à 2 ans en période de transition.

Important : Il faut quand même savoir que le test sanguin est le plus commun, mais il n’est pas le plus précis. Le test urinaire MMA est le test le plus fiable. Il permet de détecter une carence au plus tôt. 

La B12, C’est quoi ?

C’est une vitamine qui est essentielle à notre santé. Elle sert directement au bon fonctionnement de notre corps (formation de l’ADN, protection et régénération des nerfs, formation de l’hémoglobine, etc…) On l’appelle même la Reine des vitamines.

role-vitamine-b12

Elle est fabriquée grâce à une bactérie présente dans l’appareil digestif de tous les animaux. Lorsque nous mangeons des animaux, nous ingérons naturellement de la B12. Il faut savoir que nous-même humain, nous fabriquons de la B12, que nous ne pouvons pas l’assimiler pour notre propre corps. Aucun végétal ne contient de B12 assimilable par l’homme (pas même la spiruline).

Pour les végétariens, le fait de manger suffisamment de fromages (les yaourts n’en contiennent presque pas) et d’œufs (une fois par jour au moins) suffit à nous alimenter en B12. Par contre pour les végétaliens ou ceux qui ne mangent que peu de laitages et d’œufs, il faut absolument se complémenter de façon régulière en B12.

Il faut savoir également que cette vitamine se stocke.  Vous pouvez donc vivre quelques mois ou même années, sans vous supplémenter et ne pas avoir de carences, puis subitement en avoir ! Il ne faut pas jouer avec cela, je compte sur vous pour que vous soyez vigilants. Prenez soin de vous.

Quelles quantités ? Quels compléments ?

Alors, je suis en phase de test du coup. Donc je préfère vous diriger vers un site spécialisé qui vous donnera des quantités d’informations sérieuses. http://www.vitamine-b12.net/vegane-vegetarien/

Vous trouverez également des informations pratiques sur le blog dAlice Esmeralda.

Végétalement vôtre,

Anne

 

Share

Je prends soin de mon corps !

Aujourd’hui est un jour un petit peu particulier. Depuis quelques temps, je me prépare un cadeau, ou plus particulièrement je prépare un cadeau pour mon corps. J’attaque une détox !

Corps-aimer-veggie

Cette idée m’est venue en écoutant des amis raconter les bienfaits d’une détox sur leur corps. Auparavant j’étais très dubitative concernant toutes ces pratiques, que ce soit les régimes, les diètes ou les détox,… Cela ne m’attirait pas du tout.

Et bien j’ai changé d’avis. Ce matin, je me suis donc levée la joie au cœur, la joie de nettoyer mon corps et d’en prendre soin. Cela m’a fait également prendre conscience du rapport qu’on a avec notre corps. Personnellement je ne l’ai pas toujours aimé, je ne me trouvais pas belle, je trouvais que j’avais un peu trop de rondeurs, je n’aimais pas les cicatrices que j’avais sur le front, je me trouvais trop poilue, je trouvais que j’avais de grands pieds ! Rien que de vous citer tout cela, cela me fait bien rigoler aujourd’hui ! Et je mesure les pas de géant que j’ai fait ! Pourtant j’ai toujours autant de poils, mes pieds ne sont pas plus petits, j’ai toujours autant de rondeurs féminines, mais j’ai appris durant ces dernières années à aimer mon corps et en prendre soin.

Quel est le moyen principal de prendre soin de son corps ?

On pourrait citer beaucoup de moyens : prendre du bon temps, bien dormir, avoir un rythme de vie régulier, faire du sport, se faire masser, éviter le stress, etc…

Mais le moyen principal c’est bien sûr l’alimentation que nous donnons à notre corps.  C’est une évidence ! L’alimentation est notre carburant essentiel pour marcher, courir, réfléchir, rire, chanter, etc…  Si nous lui donnons un mauvais carburant, nous l’encrassons !  Les produits industriels, les produits trop raffinés, ou trop gras ou trop sucrés, les produits laitiers, la viande, les aliments non bio, etc… alourdissent notre organisme, perturbent et polluent notre corps.

« Notre corps est notre seul et unique véhicule pour cette vie ! « 

L’un de merveilleux cadeaux que j’ai fait à mon corps ces dernières années, et de devenir veggie et de manger bio pur une grande partie de mes aliments.

« Oui, Être Veggie est un magnifique cadeau à faire à notre corps. »

 

Quels sont les impacts d’une alimentation végétale sur notre corps ?

  • Nous avons donc moins de problèmes de surpoids, moins de maladies cardio-vasculaires. Ceci s’explique en grande partie par des taux nettement plus bas de cholestérol chez les végétariens. Nous mangeons beaucoup plus de stérols végétaux et également beaucoup moins d’acides gras saturés, qui participent à l’obstruction des artères.
  • Nous avons également moins de problèmes de diabète de type 2, moins de cancers notamment pour les cancers du côlon et de la prostate, moins de troubles de la mémoire et de perte des capacités intellectuelles chez les personnes âgées.
  • Le risque d’ostéoporose est même diminué grandement : Plus on mange de calcium (issu des protéines animales notamment les laitages), plus les besoins en calcium sont importants afin de mieux les assimiler. Je vous laisse approfondir le sujet avec mon article : Les 3 idées reçues sur le lait
  • Nous avons également une meilleure digestion, car nous ingérons plus de fibres.
  • Il est même assez rigolo de comparer l’anatomie d’un herbivore (comme le zèbre), d’un omnivore (comme le cochon), d’un carnassier (comme un lion) et d’un humain. Je vous laisse deviner à qui nous ressemblons !
  • Et bonne nouvelle supplémentaire, il paraîtrait même que nous vivons plus longtemps.

Et vous, est-ce que votre alimentation est un bon carburant pour votre corps ? Est-ce que vous prenez soin de lui ?

Végétalement vôtre,

Anne

PS : Et si c’était le moment de prendre soin de votre corps et de végétaliser votre alimentation. Je vous accompagne via le programme « Comment devenir végétarien » dans toutes les étapes que vous allez passer : Ancrer vos motivations, savoir le présenter à votre entourage, découvrir de nouveaux aliments et de nouvelles techniques de cuisine, prendre plaisir à manger veggie.

 

Share

Les bonnes questions sur votre petit déjeuner

Bonjour à tous comme vous le savez, je fais des ateliers en ligne pour mes clients tous les mois. J’appelle ça les Antre’veggies Live. Au mois de janvier, nous avons abordé le thème des petits déjeuners. Ah vaste sujet ! Est-ce que c’est le repas le plus important de la journée comme certains le font entendre ?

petits-dejeuners
Personnellement je crois que si l’on est à l’écoute de son corps, il faut tester :

  • Tester de faire des jeunes intermittents, c’est-à-dire de ne pas manger au petit-déjeuner et de laisser son corps puiser dans ses réserves du dîner jusqu’au déjeuner.
  • Tester des petits déjeuners salés,  avec des œufs ou du fromage, des muffins aux carottes et à la cannelle, des gaufres aux oignons, et pourquoi pas les restes de la veille au soir ou un bon bol de soupe.
  • Tester le miam ô fruits, le pudding de chia, le porridge aux flocons d’avoine, les granolas…
  • Tester différents pains pour ses tartines, etc…

Alors ! S’écouter, écouter son corps, qu’est-ce que ça veut dire ?

 

Tout d’abord sonder vos envies au réveil :

  • Avez-vous réellement faim lors de votre lever ?
  • Mangez-vous par habitude ou parce que votre maman/papa/conjoint… vous a dit qu’il fallait absolument manger pour avoir des forces ?

Puis ensuite observez-vous dans la matinée :

  • Avez-vous faim très rapidement vers 10/11h du matin ?
  • Avez-vous des difficultés de concentration ?
  • Avez-vous des sensations  de lourdeur ?
  • Sentez-vous une perte d’énergie ?
  • Avez-vous envie de grignoter ?
  • Vous sentez-vous de mauvaise humeur ?

Vous pourrez même vous reposer ces questions tout au long de la journée, car démarrer avec LE petit-déj qu’il vous faut, aura des répercussions sur votre repas du midi (Avez-vous un gros appétit ou non ?) et même sur votre après-midi ( Avez-vous envie de grignoter ? Avez-vous besoin d’un goûter ?)…

Nous sommes évidemment tous différents, nous avons des activités différentes, et il est donc normal que nous ayons des petits déjeuners différents. Il faut noter toutefois certains axes qui aident la majorité des personnes à voir un petit-déjeuner qui leur apporte  de l’énergie durable et qui contribue à la bonne santé de leur corps

Tout d’abord il est nécessaire de réhydrater son corps : café, thé, rooisbos, tisane, eau… L’important est vraiment de limiter un maximum le sucre. Pour ceux qui ont l’habitude de boire un jus de fruit, je vous encourage réellement à prendre du « pur jus » de fruits avec pulpe, histoire d’avoir un peu de fibres pour que ce jus de fruit ne réagisse pas comme un simple sucre blanc. (Je vous renvoie sur l’article « La dépendance au sucre »)  Rien ne vaut donc mieux qu’un fruit entier. Soyez également vigilants sur les laits végétaux car de nombreux possèdent là aussi des sucres ajoutés.

Ensuite il vous faut :

  • Des glucides complexes : du pain complet, aux céréales, au son, au seigle. Variez les plaisirs ! Préférez les céréales complètes ou semi complètes afin de gagner en satiété et faire le plein de protéines et d’énergie pendant longtemps. Là aussi je vous renvoie à l’article « Plus c’est blanc, plus c’est vide ! « 
  • Une matière grasse : du beurre, margarine, ou encore pour mieux varier les plaisirs des purées d’oléagineux : amande, cacahuète, pistache etc…
  • Des protéines : des oléagineux (des noisettes, des amandes), des laitages (fromage blanc, yaourt, lait, fromage) ou des œufs (à la coque, en brouillade).

Un aliment peut évidemment faire partie de plusieurs catégories.

Alors voici donc quelques exemples :

  • Thé, tartine de pain de seigle, confiture, beurre, yaourt
  • Café, fromage blanc, céréales complètes avec des noisettes, des abricots secs
  • Tisane, œuf à la coque, mouillette beurrée sur du pain aux 5 céréales
  • Chicorée, pain de son, fromage
  • Rooisbos, un Miam ô Fruit (Voir aux éditions du Rocher, Le guide du miammeur de France Guillain)
  • Tisane, pudding de chia à la fleur d’oranger, rondelles de banane, cerneaux de noix

Miam, ça me fait envie tout ça Et vous, que mangez-vous au petit déjeuner ? Qu’avez vous constaté en écoutant votre corps ?

Végétalement vôtre,

Anne

PS : Aujourd’hui, j’ai eu plein de retour sur mon antre’veggies sur ces fameux petits-déjeuners et je me suis dite que j’aimerai en faire profiter encore plus de personnes. Ça ne vous tente pas vous ? Je vous explique une technique culinaire particulière, je vous donne plein de recettes, je vous booste et réponds à vos questions ! Et tout ça pour un mini-prix !

Allez ! Venez découvrir le programme Veggie Boost !  Ce programme vous boostera toujours plus loin avec bienveillance et bonne humeur vers une alimentation plaisir et santé. Des recettes, des lives, des challenges, une super communauté bienveillante ! C’est le moment ou jamais ! J’ouvre les inscriptions  jusqu’au  dimanche 11 février 2018. Et les 10 premiers auront un cadeau ! Pour en savoir plus cliquez sur l’image :

veggie-boost

Share

Je suis un vrai chameau

Lol, non non, je ne suis pas méchante, c’est juste que je ne bois pas assez d’eau. Cela a toujours été le cas. C’est presque héréditaire, ma maman est un chameau et moi aussi… lol
Pourtant, bien que pour l’instant tout va bien,  j’ai déjà rencontré plusieurs énergéticiens ou thérapeutes qui sentent chez moi une faiblesse au niveau de mes reins. Cela devrait me donner un bon avertissement quand même !  Et bien non !

chameau-boire-eau

Je sais que je ne bois pas assez, je ne m’hydrate pas assez,… Cela peut paraître super bizarre à certains, mais c’est tout simplement un combat pour moi, de devoir boire des quantités de litres d’eau par jour. L’hiver, j’ai trouvé la parade. Je mange beaucoup de soupes et je bois plusieurs grandes tasses de thé (sans sucre) par jour. Enfin ce n’est pas du thé, c’est du rooibos, c’est-à-dire du thé sans théine. Du coup, je suis sûre d’avoir l’apport hydrique nécessaire pour ma journée. Mais alors l’été, et plus particulièrement pendant ses grosses chaleurs actuelles, je suis incapable de boire plein de verres d’eau. C’est quand même bizarre, mais bref je suis comme ça ! Et les autres étés, je diluais mon eau avec du sirop, donc avec du sucre voire même des colorants et toutes les cochonneries que j’adore (c’est ironique bien sûr).

« Mais cette année j’ai pris le problème à bras le corps. »

Je me suis mise à me faire des thé glacés enfin vous avez compris des rooisbos ou des infusions glacées. Et franchement, je ne comprends pas pourquoi j’ai attendu tant d’années avant de trouver cette solution. C’est hyper simple. Tous les matins, je prépare ma bouteille pour le lendemain. En chauffant mon eau pour mon thé du petit-déjeuner, je chauffe une grande casserole, je fais infuser le parfum que je souhaite. Puis je laisse refroidir et je mets dans ma bouteille et hop au frigo. C’est sain, sans cochonneries, c’est hyper bon ! Limite, je n’ai même plus à me forcer pour boire. Incroyable !

Si vous n’êtes pas fan des infusions ou des thés glacés, vous pouvez aromatiser votre eau  en me laissant infuser des fraises, des framboises, des myrtilles virgule quelques feuilles de basilic, une branche de menthe,  un bâtonnet de cannelle, une gousse de vanille, une tranche de citron ou de gingembre frais… Rohhh, là aussi, c’est super simple, pas trop sucré et hyper bon… Et hop là, créativité en action !

Et si vous voulez sucrer un petit peu votre boisson, vous pouvez ajouter un petit peu de sucre de canne liquide, du miel, du sirop d’érable. Cela se diluera mieux que du sucre en poudre ou en morceaux.

Bien sûr vous avez ensuite la possibilité de vous faire des préparations un petit peu plus élaborées, comme par exemple des smoothies ou des jus de légumes ou de fruits frais. Cela amène quand même un peu plus de préparation et de sucre. Je trouve que ces boissons sont mieux pour les goûters ou les desserts, qu’en boisson régulière de la journée…

Et vous ? Est ce facile de vous hydrater ? Quelles sont vos astuces,  vos recettes préférées ?

Végétalement vôtre,
Anne

PS: Lundi c’est mon anniversaire , et je me sens l’âme très généreuse. Je vous prépare donc une énorme surprise ! J’espère qu’elle vous plaira ! (Vous voyez, je suis ne pas entièrement un chameau)

Share

Mangez du fer, vous ne rouillerez pas

Bonjour bonjour aujourd’hui, j’ai envie de vous parler du fer. N’ayez pas peur, je ne vais pas vous demander de ronger des clous. Mais c’est un grand sujet quand on devient Veggie de savoir d’où vient le faire, à quoi il sert, et comment bien l’assimiler. Je vais essayer de vous faire une explication simple et pratique.

fer-legumineuse

Dans les aliments, nous trouvons deux types de faire le fer héminique et le fer non héminique. Le premier se situe dans les viandes, les poissons et les œufs. Le second se situe plutôt dans les lentilles, les pois chiches, les haricots grains, les algues, les épices (cumin, curcuma, paprika, gingembre),…

Il est très important de manger des aliments contenant du fer tous les jours.

Le fer est un minéral qui intervient dans la production des globules rouges et qui assure le transport de l’oxygène dans notre sang. Autant vous dire que c’est donc super important !

Certaines personnes sont plus susceptible de ne pas bien assimiler le fer.

  • Voici donc une première astuce bien utile : le fer est bien mieux assimilé quand il est en présence de vitamine C lors du même repas. Manger donc votre repas avec un filet de citron, du persil, du poivron vert, du kiwi,  de l’orange …
  • Deuxième astuce si vous êtes vraiment sensible, c’est de faire attention à limiter certains aliments qui inhibent l’absorption du fer, tel que le café, le thé, le vin, le jus de raisin et même le lait. Pas de problème par contre si vous consommez des infusions ou des rooisbos, c’est-à-dire des thés sans théine.

Je me permets d’insister sur la consommation quasi quotidienne de légumineuses. C’est un élément clé pour équilibrer ses repas et avoir sa dose de fer et de protéines végétales. Lorsque j’ai commencé ma démarche végétarienne, il y a de ça quelques années, je ne savais pas trop comment cuisiner mes lentilles, mes pois chiches, mes haricots grains. Je les cuisinais toujours de la même manière tel des légumes d’accompagnement. Et du coup, je ne m’éclatais pas vraiment gustativement et n’en mangeais pas souvent. Et bien ça n’a pas loupé ! Au bout de quelques mois seulement, j’ai fait une anémie… avec une énorme fatigue ! Je me suis donc intéressée de plus près à égayer ma cuisine de légumineuses. Et je vous ai fabriqué le programme indispensable et idéal pour apprendre à cuisiner les légumineuses : les boulettes végétales, les tartinades, les mijotés, les soupes, les salades de pois chiches, de lentilles, de haricots, de graines de soja n’auront plus aucun secret pour vous. Je vous laisse le découvrir ici.

Végétalement votre,

Anne

PS : Grâce à vous, j’ai collecté à aujourd’hui 830 € pour ma campagne de financement participatif. Il reste encore 17 jours pour arriver au palier de 1650€, le palier nécessaire pour que je puisse être exposante au salon veggie World à Paris. Si vous aimez le message que je diffuse, si vous aimez mes conseils, je vous demande de m’aider à diffuser cette campagne le financement participatif,… ou encore mieux à me donner quelques euros, car chaque petit pas nous amène vers notre but. J’ai confectionné ce weekend le beau livret des 30 recettes végétariennes qui est donné comme contribution à partir de 20 €. Je vous remercie de tout mon cœur pour votre geste.

Share

Le syndrome de la laitue

Coucou les amis, aujourd’hui je veux vous alarmer sur une espèce de mode (encore une, lol) qui voudrait qu’un végétarien (surtout avec les beaux jours qui arrivent) ne mange que des salades ! On n’est pas des tortues ? punaise !!! On appelle ça communément le syndrome de la laitue.

salade-min

C’est quoi précisément ? C’est vrai que quand les beaux jours arrivent, (Veggie ou pas d’ailleurs) on a envie de fraîcheur, de légèreté, et on va se faire une bonne grosse salade avec des tomates, ? des carottes râpées, une petite boîte de maïs ? et plein de salade verte . Et ce sera notre seul plat du repas. En plus, quelques heures plus tard, on aura de nouveau faim. Mais bon, c’est pas grave les vacances arrivent, et ce sera mieux pour la plage ! ?

Vous me voyez peut-être arriver ! Bien sûr, ce n’est pas ce qu’on appelle un repas équilibré. Et si cela se reproduit sur maintes repas dans la semaine, vous risquez d’être en carences sévères. Vous ferez évidemment le plein de vitamines, de quelques minéraux, de fibres, mais il va vous manquer une bonne partie de protéines, de glucides complexes et peut-être également de lipides.

Alors comment faire une bonne salade équilibrée fraîche et super bonne ?

Concernant les légumes, je vous fais confiance, lol… Cuits ou crus, en dés, en lamelles, râpés… c’est comme vous voulez !

Ensuite, il est bien d’y mettre des céréales : Faites donc une base avec du riz, des pâtes, du millet, de la semoule, du quinoa, du sarrasin… cela vous apportera notamment des glucides complexes, des protéines et donc de la satiété.

Vous pouvez mettre en plus ou à la place des céréales, des légumineuses qui vous apporteront elles aussi des glucides complexes, des protéines et de la satiété : haricots rouges, lentilles, pois chiche, tofu, tempeh, …

Bien sûr, vous pouvez ajouter dans votre salade des protéines issues de produits animaux tels que des œufs durs ou des carrés de fromage. Mais cela n’est pas du tout obligatoire.

Et du gras ? Est-ce que vous en mettez ? J’espère que vous ne faites pas partie des personnes qui ne mettaient pas de vinaigrette dans leur salade. Certains vous diront “le gras c’est la vie”. Et en quelque sorte c’est vrai ! Cela fait partie des nutriments essentiels à la bonne santé de notre corps. Ne fuyez pas le gras, soyez juste sélectif dans votre consommation. Nous absorbons souvent beaucoup trop d’oméga 6 ( huile de tournesol et de maïs) et pas assez d’oméga 3 ( huile de lin, huile de noix, huile de colza, etc…). Il y a tellement de sortes d’huiles végétales, que vous pouvez égayer votre assiette rien qu’en diversifiant votre vinaigrette.

N’hésitez pas non plus à ajouter un grain (ou plus) de folie à votre salade. En plus de nutriments exceptionnels, cela égayera votre assiette : encore plus de couleurs et de goût ! Ajoutez donc des oléagineux tels que des amandes, des noisettes, des noix de cajou, des noix de Grenoble, des pistaches, des cacahuètes (non salés de préférence) ou des graines comme celle de la courge, du tournesol, de sésame, de chia… Cela peut être également des morceaux de fruits frais (pomme, framboises, fraises, …), de fruits secs (raisin, abricot, noix de coco, figue, …), des graines germées, etc…

Bon, il est presque midi, qu’est ce que je vais manger ? ça donne faim tout ça.

J’espère que mes conseils vous aide dans votre quotidien.

Végétalement vôtre,

Anne

PS : Le syndrome de la laitue fait partie des 7 pièges du végétarien débutant. Si vous souhaitez connaitre les 6 autres, téléchargez le guide gratuit.
pieges-horizontal
Share

Plus c’est blanc, plus c’est vide !

Hier avec plusieurs de mes clientes, nous avons parlé de céréales?, car les céréales font partie intégrante dans une alimentation équilibrée pour un Veggie. Source de protéines, mais aussi de glucides complexes, elles apportent de la satiété à nos assiettes.

cereales

Alors déjà qu’est-ce qu’une céréale ? C’est en fait une plante, plus exactement une graminée, dont on récolte ses graines, c’est-à-dire ses fruits. On peut donner par exemple : le blé, l’orge, le riz, la maïs, ?… ( Je fais une petite parenthèse : le quinoa, le sarrasin, l’amarante sont de ceux qu’on appelle des pseudo-céréales, car elles ne sont pas des plantes graminées mais elles se cuisinent de la même façon et ont des propriétés nutritives similaires.)

Pour que vous compreniez bien, je voudrais vous expliquer comment est faite une graine de céréales. ? Chaque graine est constituée de trois couches :

  • tout d’abord, le son qui est l’enveloppe extérieure qui contient beaucoup de fibres (=satiété, meilleur digestion, diminue l’indice glycémique des aliments) et qui donne souvent une couleur brune à la céréale
  • le germe qui est très riche en nutriments
  • et enfin, l’amande c’est-à-dire le corps de la graine qui est souvent constitué de protéines et d’amidon.

Ouh làlà, c’est bien théorique aujourd’hui ! Allez allez accrochez-vous ça vaut le coup !?

Pourquoi je vous parle de tout ça ? Vous avez sûrement entendu parler qu’il vaut mieux manger des céréales complètes ou semi-complètes, plutôt que des céréales blanches raffinées. Vous vous êtes sûrement dit que c’était quand même meilleur raffiné ?, et du coup vous n’avez pas vraiment compris pourquoi c’était beaucoup mieux pour votre santé.

Donc quand vous mangez des céréales complètes, vous allez manger le son + l’amande + le germe, et qui sont donc nutritifs et rassasiants. Si vous mangez des céréales raffinées, vous ne mangerez que l’amande. Vous me suivez toujours ? Si je vous raconte tout cela, c’est pour vous dire que si vous mangez du pain blanc, du riz blanc, des pâtes blanches, et bien vous vous privez de la majorité des bienfaits nutritifs des céréales. ? Car ces aliments se comportent plus comme des produits sucrés (style bonbons), qui vont vous apporter une énergie soudaine mais sur un temps court, qui sera suivi d’un coup de fatigue. Alors que les produits complets vont vous apporter de l’énergie de façon modérée mais pendant un long moment. ?

Si gustativement vous n’aimez pas trop les céréales complètes, vous pouvez toujours vous rabattre sur les semis complètes, qui seront toujours mieux que les blanches.

?Alors encore un point important : je vous déconseille fortement d’acheter des céréales complètes ou semi complètes qui ne seraient pas bio. Pourquoi ? Parce-qu’en fait, c’est l’enveloppe du grain qui stocke la majeure partie des pesticides. ? Bon, vous avez compris je ne vous fais pas un dessin…

Végétalement vôtre,

Anne

PS : Allez hop hop hop, on prend de nouvelles habitudes ! Et d’ailleurs, en parlant de nouvelles habitudes, j’ai vraiment envie de vous accompagner dans votre transition végétale, l’accompagnement Go Veggie est tip top ! Nous construisons ensemble votre programme personnalisé, nous nous rencontrons 6 fois pendant une heure, je réponds à toutes vos problématiques, je vous booste, je vous chouchoute ! Go vers le plaisir veggie, la santé veggie ! A tout de suite !

banniere-go-veggie-8

Share

Foutez-le dehors !

Allez oust ! Mettez-le à la porte ! Il est inutile ! Il nuit à votre santé ! Je ne veux plus le voir ! Lol je ne parle pas de votre chéri bien sûr, je parle de votre micro-ondes !

roses-fanees-min

Je parie que vous faites attention à équilibrer vos assiettes, à acheter des légumes le plus sain possible, à manger des céréales complètes ou semi-complètes, … Je vous vois : vous passez du temps à lire et décortiquer les étiquettes, vous faites la chasse à l’huile de palme et aux additifs alimentaires et pourtant peut-être que vous avez encore un micro-ondes dans votre cuisine !

Alors c’est incontestable le micro-ondes est très pratique ! En deux minutes, votre repas est réchauffé ! Mais c’est vraiment sa seule et unique qualité ! Car en dehors de ça, il nuit gravement à votre santé ! Je m’explique :

  • Déjà vous n’êtes pas sans savoir que la plupart des nutriments ne supporte pas la haute température. Cela signifie tout simplement que si vous surchauffez vos aliments vous perdrez une grande partie de leurs bienfaits nutritionnels. La chaleur maximum conseillée est de 100 degrés pour optimiser la perte des nutriments.
  • Et en plus, le mode de chauffage du micro-ondes est toxique pour notre santé !! En fait, le micro-ondes excite les molécules d’eau qui sont à l’intérieur de vos aliments. Sous cette excitation, les molécules se dégradent et certains même disparaissent (comme par exemple la vitamine C).

Vous n’êtes pas convaincu

Voici une petite expérience édifiante que vous pouvez faire chez vous. Il vous faut : un bouquet de fleurs, deux vases, de l’eau du robinet et un micro-ondes.

  • Faites chauffer de l’eau du robinet au micro-onde. Laissez-la refroidir.
  • Remplissez deux vases, un avec de l’eau normale du robinet, et l’autre avec l’eau qui a été chauffée au micro-onde.
  • Prenez un bouquet de fleurs, séparez-le en deux, et mettez chaque moitié de bouquet dans un vase.
  • Et puis observez au fil des jours ! Vous verrez que rapidement le bouquet qui a été mis dans l’eau chauffée au micro-ondes, va se flétrir beaucoup plus rapidement que l’autre.

Cela explique bien que les molécules d’eau « agitées » par le micro-ondes, ont perdu tout leur pouvoir nutritif. Alors est-ce que ça vous fait réfléchir ? Car là je ne vous parle pas de la durée de vie d’un bouquet de fleurs, mais bien de la durée de vie de votre corps, du corps de vos enfants…

Ouh, je sens qu’il faut que vous vous asseyez ! Pas de panique ! On peut tout à fait se passer de micro-ondes ! C’est même finalement assez simple, il suffit de le vouloir.

Par exemple, pour faire chauffer son café ou le chocolat des enfants, rien de mieux que la bonne vieille casserole. Pour réchauffer vos plats, vous pouvez le faire au four. Il faut tenir compte que le four est un moyen de cuisson qui assèche, donc il ne faut pas hésiter à “mouiller” un peu votre préparation : sauce, crème fraiche, fromage, …

Sinon vous pouvez les réchauffer au cuit-vapeur. Sur mon cuit-vapeur j’ai une fonction « réchauffe ». C’est très pratique. C’est un mode de cuisson qui utilise l’eau, et donc ramollira un peu vos préparations.

Donc pour résumer : les gratins, les quiches, les pizzas, les boulettes végétales seront meilleurs réchauffés au four. Le riz, les pâtes, les légumes seront meilleurs réchauffés au cuit vapeur. Vous pouvez aussi utiliser dans certains cas, un wok, une poêle, une casserole, … enfin suivez votre intuition !

Végétalement vôtre,

Anne

PS : Pssst c’est ici les petits cadeaux gratuits : Le défi sur 10 jours Je casse mes croyances et deviens veggie et le guide des 7 pièges du végétarien débutant”.

Share

Conseils santé et nutrition

Je vous propose dans cette rubrique des articles spécialisés en diététique et nutrition, je vous donne les bases pour vous faire des repas équilibrés et pour acheter les bons produits.

N'hésitez pas à partager et à mettre des commentaires en bas de chaque article.

Enregistrer

Enregistrer

Bonne lecture 😉

Végétalement vôtre, Anne


 

B12, vous en êtes où ?

B12, vous en êtes où ?

Je suis herbivore

Mangez du fer, vous ne rouillerez pas

Les protéines végétales, tout ce que vous devez savoir

Les bonnes questions à se poser sur votre petit déjeuner

Foutez-le dehors !

Je suis un vrai chameau

Le syndrome de la laitue

Le soja, allié de notre alimentation ou poison

Débuter avec les légumineuses

La dépendance au sucre

Faire ses courses, une action santé et écologique

Le mythe de la protéine incomplète

Plus c'est blanc, plus c'est vide !

Débuter avec les légumineuses

Lorsqu’on devient végétarien, il faut savoir composer avec les légumineuses. Ce n’est pas toujours évident de savoir en faire des plats variés et goûteux, en se faisant plaisir et en les digérant bien. Voici un petit guide pour bien débuter : Lire la suite →

Share

Les protéines végétales : tout ce que vous devez savoir

Je reçois presque tous les jours des questions sur les protéines végétales. Lorsqu’on devient végétarien ou végétalien, il faut compenser absolument les protéines qu’on trouvait avant dans la viande et le poisson. Alors faisons un petit tour de tout ce que vous devez savoir.

Lire la suite →

Share

La dépendance au sucre

sucreLorsque nous devenons végétariens, il est parfois tentant de manger un peu plus de sucre qu’avant. Cela peut arriver notamment lorsque l’on ne prend pas ou peu de plaisir dans nos assiettes « salées ». Oui le sucre a des atouts pour  corps, mais nous pouvons vite en devenir accro !

Lire la suite →

Share

Le mythe de la protéine incomplète

Des protéines, c’est quoi ? Les protéines sont des nutriments qui apportent de l’énergie pour que notre corps puisse fonctionner. Elles ont un rôle très important pour l’organisme : elles participent notamment au renouvellement cellulaire, mais également à la bonne santé de nos muscles, nos os, nos cheveux, nos ongles, etc… Elles aident également pour la digestion, la défense de notre organisme, ainsi que pour le transport de l’oxygène.

Lire la suite →

Share

Le soja, allié de notre alimentation ou poison ?

graines de soja

En tant que végétarienne, je consomme de façon régulière du soja : des boissons au soja (le terme « lait » n’est pas très approprié), de la crème de soja et également de tofu (ou tofou). Il est alors bon de se poser les questions suivantes : « Est-ce que cette légumineuse est un allié pour ma santé ou un poison ? » « Est-ce qu’elle est un problème écologique ? »

Il est vrai que nous entendons un peu partout des bruits contradictoires, j’ai donc mené mon enquête… 

Lire la suite →

Share

Devenir végétarien pour maigrir : La fausse raison

On me demande souvent si on peut devenir végétarien pour maigrir ! Non, non et non ! C’est une fausse raison, de celles qui vous feront arrêter ce régime, comme tous les régimes.

Lorsque vous devenez végétarien, vous faites le choix d’un mode de vie, plus respectueux de l’environnement, de votre santé, des animaux, etc… Mais vous ne faites en aucun cas le choix d’être au régime. A vous les bons desserts, les plats avec du fromage, les noisettes, les purées d’amandes, les pizzas végétariennes, les burgers, les gratins, les poêlées, etc… Oui oui, un végétarien ne mange pas que de la salade et des légumes vapeur ! Attention à ne pas tomber dans le syndrome de la laitue !!

Lire la suite →

Share